Evaluation des Dégâts de Eteoryctis gemoniella (Lepidoptera: Gracillariidae) dans les Plantations d’anacardier au Bénin

Tchetangni Yénakpon Anselme, Afouda Léonard Chaffara Antoine, Ouinsavi Christine Ajokè Ifètayo Nougbodé

Abstract


The leafminer Eteoryctis gemoniella is a pest that causes damage to the cashew tree. This study accessed the damage of Eteoryctis gemoniella in the propitious areas for cashew tree in Benin. Data were collected between December and April during the agricultural campaign 2015-2016 and 2016- 2017 within 21 cashew plantations. Three age classes were considered to select the plantations sampled. The percent of cashew’s leave infested by E. gemoniella was counted in each 1 m² plots. The results showed that in 2017 the average number of plants infested was significant (6.73, p<0.05) in contrary to 2016 year (4.73). The number of leaves infested by E. gemoniella varies significantly (P <0.001) from an agro-ecological zone to another and from an age class to another. The cashew trees in agro-ecological zone 5 were most infested by E. gemoniella. 20% of plants were infested in this agroecological zone in contrary to the agro-ecological zone 3 with 16% plants infested. The majority of farmers surveyed (92.67%) perceived that the damage from E. gemoniella is low. Despite that the damage caused by E. gemoniella is low, it is important to warn the actors of the sector so that preventive measures are taken to avoid, in the future, thresholds of nuisance economically disastrous.

 

La mineuse de feuille Eteoryctis gemoniella est l’un des ravageurs qui crée des dommages à l’anacardier. L’objectif de la présente étude est d’évaluer les dégâts de Eteoryctis gemoniella dans les zones favorables de l’anacardier au Bénin. Les données ont été collectées de Décembre à Avril au cours des campagnes 2015-2016 et 2016-2017 dans 21 plantations d’anacardier. Trois classes d’âge ont été prises en compte dans le choix des plantations. Dans les quadrants de 1 m², le pourcentage de feuilles infestées par E. gemoniella a été déterminé par comptage et rapporté au nombre total de feuilles dans les quadrants. Les résultats ont montré que l’année 2017 a significativement (P < 0,05) connu un nombre plus important de plants attaqués (6,73 en moyenne) par E. gemoniella comparativement à l’année 2016 (4,73 en moyenne). Le nombre de feuilles attaquées par E. gemoniella varie trèssignificativement (P<0,001) d’une zone agro-écologique à une autre et d’une classe d’âge à une autre. La zone agro-écologique 5 a été la plus attaquée par E. gemoniella. soit 20% d’attaque comparativement à la zone agro-écologique 3 qui a été la moins attaquée (16%). La majorité des producteurs enquêtés (92,67%) a perçu que les dégâts de l’insecte sont très faibles. Malgré que les dégâts soient faibles, il faut attirer l’attention des acteurs de la filière afin que des mesures préventives soient prises pour éviter à l’avenir, des seuils de nuisance économiquement désastreux.


Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.19044/esj.2019.v15n12p286

DOI (PDF): http://dx.doi.org/10.19044/esj.2019.v15n12p286


European Scientific Journal (ESJ)

 

ISSN: 1857 - 7881 (Print)
ISSN: 1857 - 7431 (Online)

 

Contact: contact@eujournal.org

To make sure that you can receive messages from us, please add the 'eujournal.org' domain to your e-mail 'safe list'. If you do not receive e-mail in your 'inbox', check your 'bulk mail' or 'junk mail' folders.




Publisher: European Scientific Institute, ESI.
ESI cooperates with Universities and Academic Centres on 5 continents.