Morbi-Mortalité des Contusions Abdominales : La Face Visible de L’iceberg

  • Hama Y. Département de Chirurgie Faculté des Sciences de la Santé de l’Université Abdou Moumouni, Département de Chirurgie Hôpital National de Niamey, Niger
  • Kadi I. Département de Chirurgie Hôpital National de Niamey, Niger
  • Garba I. Département de Chirurgie Hôpital National de Niamey, Niger
  • Sani R. Département de Chirurgie Faculté des Sciences de la Santé de l’Université Abdou Moumouni, Département de Chirurgie Hôpital National de Niamey, Niger
  • Harouna Y D. Département de Chirurgie Faculté des Sciences de la Santé de l’Université Abdou Moumouni, Département de Chirurgie Hôpital National de Niamey, Niger

Abstract

Objectif : rapporter la morbimortalité des contusions abdominales (CA) à l’hôpital national de Niamey. Patients et méthode : il s’agissait d’une étude rétrospective, descriptive et analytique sur 4 ans incluant les patients pris en charge pour CA à l’hôpital national de Niamey. Les variables étudiées étaient le sexe, l’âge, le mode de traitement, les lésions abdominales, les lésions associées, la morbidité et la mortalité. Résultats : l’étude incluait 137 patients, soit 1,6% des urgences abdominales. Il s’agissait de 116 hommes et de 27 femmes avec un sex ratio de 5,52. L’âge moyen des patients était de 22,09 ±12,3 ans. Le délai moyen d’admission était de 18,4 ±26,3 heures. Les accidents de la voie publique représentaient 49,64% des circonstances de survenue du traumatisme. La CA était isolée chez 75,2% des patients et associée à une lésion extra-abdominale chez 24,8% des patients. Cette association lésionnelle réalisait un polytraumatisme chez 18,9% des patients. Les lésions abdominales étaient dominées par les lésions spléniques survenues chez 38,6% des patients, suivies par les lésions de l’intestin grêle chez 12,4% des patients. Une complication était survenue chez 10,9% des patients et 6,5% des patients étaient décédés à l’hôpital. La survenue de complications était influencée par le délai d’admission et la survenue d’une péritonite (p=0,002). L’hémorragie était la principale cause de décès. Conclusion : les CA constituent un traumatisme de l’adulte jeune de sexe masculin. La morbimortalité des CA n’est peut être que ‘’la face visible de l’iceberg’’.


Objective : to report the morbidity and the mortality of the blunt abdominal trauma (BAT) at the national hospital of Niamey. Patients and method: it was a retrospective, descriptive and analytical study over 4 years including patients managed for BAT at the national hospital of Niamey. The variables analyzed were the age, sex, treatment, abdominal organs injury, associated injury, morbidity and mortality. Results: the study included 137 patients, whether 1.6% of abdominal emergencies. They were 116 men and 27 women, with a sex ratio of 5.52. The average age was 22.09[±12.3] years old. The average intake time was 18.43[±26.3] hours. Car crashes accounted for 49.64% of the circumstances of the trauma. The BAT was isolated in 75.2% of patients and associated to a (34) extra-abdominal trauma in 24.8% of patients. This lesional association achieved polytrauma in 18.9% of patients. The most abdominal organ injured was spleen in 38.6% of patients followed by small intestine in 12.4% of patients. The morbidity rate was 10.9% and the intrahospital mortality rate was 6.5%. The occurrence of morbidity was influenced by the intake time and the occurrence of peritonitis (p=0.002). Hemorrhage was the leading cause of death. Conclusion: BAT are most frequent in young male adults at national hospital of Niamey. The morbimortality of BAT is perhaps ‘’the visible face of the iceberg’’.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2019-07-31
How to Cite
Y., H., I., K., I., G., R., S., & D., H. Y. (2019). Morbi-Mortalité des Contusions Abdominales : La Face Visible de L’iceberg. European Scientific Journal, ESJ, 15(21), 125. https://doi.org/10.19044/esj.2019.v15n21p125