La problématique de l’implication des Agents de Santé Communautaire dans la gestion du VIH/Sida - Analyse anthropologique d’un récit dans l’ouest de la Côte d’Ivoire

Gnamien Konan Bah Modeste

Abstract


L’objectif de cet article est de documenter à travers un récit, le comportement des ASC au regard de leur ancrage culturel, dans la prise en charge du VIH/Sida. La Côte d’Ivoire met en œuvre depuis plusieurs années la stratégie de la participation communautaire au plan sanitaire avec l’implication des Agents de Santé Communautaires (ASC) dans les milieux ruraux. L'objectif principal de cette stratégie est de favoriser l'utilisation des services de santé et une adhésion massive des communautés rurales aux activités de promotion de la santé y compris la prise en charge du VIH/Sida. Seulement, on constate que certaines logiques culturellement polarisées interfèrent avec cet élan de promotion de la participation communautaire entrainant des situations qui échappent au contrôle étatique. Le présent article convoque les facteurs liés au contexte socioculturel qui influent sur l’intervention des ASC dans le cadre de la prise en charge du VIH/Sida. La théorie utilisée est l’interactionnisme symbolique. L'étude s'est déroulée dans le village de Klanglolably situé dans l’ouest de la Côte d’Ivoire. Cette étude exclusivement qualitative, a utilisé la méthode de collecte par les entretiens individuels. Les participants à l'étude sont au nombre 8 : L’infirmiers de la circonscription, le chef de la communauté baoulé, l’ASC et 5 membres de la communauté. La méthode de l'analyse de contenu a été utilisée pour l'analyse des données. Les résultats de l'étude montrent que plusieurs facteurs socioculturels influencent l’exercice de la fonction des ASC et affectent les objectifs visés. Ce sont les processus communautaires de sélection, l’existence de facteurs déclencheurs de la rupture déontologique et la prédominance de l’acteur culturel aux détriment de l’acteur sanitaire.

The aim of this article is to document, through a story, the behavior of CHWs with regard to their cultural roots, in the management of HIV / AIDS. Côte d'Ivoire has been implementing the community health participation strategy for several years with the involvement of community health workers (CHWs) in rural areas. The main objective of this strategy is to promote the use of health services and the massive support of rural communities for health promotion activities including HIV / AIDS care. Only, we find that some culturally polarized logics interfere with this impulse to promote community participation resulting in situations that are beyond the control of the state. This article summarizes the socio-cultural context factors that influence CHW intervention in HIV / AIDS care. The theory used is symbolic interactionism. The study took place in the village of Klanglolably located in western Côte d'Ivoire. This exclusively qualitative study, used the method of collection by the individual interviews. The study participants are 8 in number: District Nurses, Baoulé Community Leader, CSA and 5 members of the community. The content analysis method was used for data analysis. The results of the study show that a number of socio-cultural factors influence the exercise of CHWs' function and affect the objectives pursued. It is the community processes of selection, the existence of factors triggering the ethical break and the predominance of the cultural actor at the expense of the health actor.

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.19044/esj.2019.v15n6p33

DOI (PDF): http://dx.doi.org/10.19044/esj.2019.v15n6p33


European Scientific Journal (ESJ)

 

ISSN: 1857 - 7881 (Print)
ISSN: 1857 - 7431 (Online)

 

Contact: contact@eujournal.org

To make sure that you can receive messages from us, please add the 'eujournal.org' domain to your e-mail 'safe list'. If you do not receive e-mail in your 'inbox', check your 'bulk mail' or 'junk mail' folders.




Publisher: European Scientific Institute, ESI.
ESI cooperates with Universities and Academic Centres on 5 continents.