Evaluation In Vitro du Pouvoir Fongicide des Extraits De Erigeron floribundus (Kunth.) Sch. Bip. (Asteraceae) sur Sclerotium rolfsii et Colletotrichum musae Deux Champignons Phytopathogènes

  • Ouattara Katinan Etienne Laboratoire de Botanique, UFR Biosciences, Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire
  • Camara Djeneb Laboratoire de Botanique, UFR Biosciences, Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire
  • Doga Dabé Laboratoire de Biotechnologie Végétale et Microbiologie Environnementale, UMRI Sciences agronomiques et Génie Rural, Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB), Yamoussoukro, Côte d’Ivoire
  • Zirihi Guédé Noël Laboratoire de Botanique, UFR Biosciences, Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire

Abstract

Phytopathogenic fungi are one of the main causes of the decline and quality of agricultural production. Among these species, Colletotrichum musae and Sclerotium rolfsi cause various diseases including seed rot, seedling meltdown and root rot. They account for about 60% of agricultural production. The chemical control used has adverse effects on human health and the environment. The strategy is therefore the use of methods that are compatible with human health and the environment. The objective of this study is to evaluate the antifungal potential of aqueous and ethanolic extracts of E. floribundus leaves on S. rolfsii and C. musae. To this end, an ethnobotanical survey was conducted in the Hambol Region (northern Côte d'Ivoire), following which E. floribundus was selected. This plant is considered to be the most widely used in the treatment of microbial diseases. Phytochemical screening carried out on this plant revealed the presence of saponins, glycosides, phenols, tannins, flavonoids, quinones, saponosides and alkaloids. The antifungal activity was evaluated by the double dilution method on PDA medium with aqueous and ethanolic extracts 70% of the leaves of E. floribundus. According to the results, only 70% ethanolic extracts have fungicidal properties on both S. rolfsii (MIC = 6.25 mg/ml and MFC = 12.5 mg/ml) and C. musae (MIC = 50 mg/ml and MFC = 200 mg/ml). S. rolfsii was more sensitive than C. musae. The presence of the different secondary metabolites could justify the antifungal activity and traditional use of the plant.


Les champignons phytopathogènes constituent l’une des causes principales de la baisse et la qualité de la production agricole. Parmi ces espèces, Colletotrichum musae et Sclerotium rolfsi provoquent diverses maladies dont la pourriture des semences, la fonte des semis et la pourriture racinaire. Ils occasionnent environ 60 % de la production agricole. La lutte chimique employée, a des effets néfastes sur la santé humaine et l’environnement. La stratégie est donc l’utilisation des méthodes compatibles avec la santé humaine et l’environnement. L’objectif de cette étude est d'évaluer le potentiel antifongique des extraits aqueux et éthanolique des feuilles de E. floribundus sur S. rolfsii et C. musae. Pour ce faire, une enquête ethnobotanique a été conduite dans la Région du Hambol (Nord de la Côte d'Ivoire) à l’issue de laquelle E. floribundus a été sélectionnée. Cette plante passe pour être la plus utilisée dans le traitement des maladies microbiennes. Le criblage phytochimique réalisé sur cette plante a mis en évidence la présence des saponines, glycosides, phénols, tanins, flavonoïdes, quinones, saponosides et des alcaloïdes. L'activité antifongique a été évaluée par la méthode de double dilution sur milieu PDA avec des extraits aqueux et éthanoliques 70 % des feuilles de E. floribundus. Selon les résultats, seuls des extraits éthanoliques 70 % possèdent à la fois des propriétés fongicides sur S. rolfsii (CMI = 6,25 mg/ml et CMF = 12,5 mg/ml) et C. musae (CMI = 50 mg/ml et CMF = 200 mg/ml). S. rolfsii a été plus sensible que C. musae. La présence des différents métabolites secondaires pourraient justifier l’activité antifongique et l’utilisation traditionnelle de la plante.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2019-03-31
How to Cite
Etienne, O. K., Djeneb, C., Dabé, D., & Noël, Z. G. (2019). Evaluation In Vitro du Pouvoir Fongicide des Extraits De Erigeron floribundus (Kunth.) Sch. Bip. (Asteraceae) sur Sclerotium rolfsii et Colletotrichum musae Deux Champignons Phytopathogènes. European Scientific Journal, ESJ, 15(9), 370. https://doi.org/10.19044/esj.2019.v15n9p370