Potentiel Écotouristique des Ressources Végétales de la Réserve Naturelle de Niangoloko, Sud-ouest du Burkina Faso

Paulin Ouoba, Jérôme T. Yameogo, Joseph I. Boussim

Abstract


According to the Brundtland report, sustainable development considers the environment as part of development. Taking into account the environment for sustainable development has compelled us to explore other activities that are yet to be explored. Suggested activities to reach sustainable development include ecotourism. In order to better conserve its protected areas, Burkina Faso has undertaken the development of its natural reserves in the ecotourism sector. This paper focuses on promoting ecotourism in the Niangoloko Natural Reserve in southwest Burkina Faso. Thus, from the map of Niangoloko natural reserve plant communities, inventory plots of the ecotourism potential of each plant community were installed to measure the resources in the fields of shade, landscape diversity, and food resources. The results showed that, among the eleven plant communities of the natural reserve, some of them captivate visitors by their shade, their panorama or the abundance of fruit resources. Three plant communities can serve as shade place, four plant communities are very abundant in fruit resources, and the facies of vegetation with a striking panorama are very widespread. Niangoloko natural reserve, unexplored so far, can be valued in ecotourism because of its huge natural assets and its easy accessibility.


Depuis la publication du rapport Brundtland, le concept de développement durable tient compte de la reconnaissance de l'environnement comme élément de développement. La nouveauté de la prise en compte de l'environnement dans le développement durable, nous oblige à explorer d'autres domaines d'activités jusque-là inexplorés. Parmi la multitude d’activités proposées pour l’évolution des sociétés contemporaines vers un développement durable figure l'écotourisme. Le Burkina Faso a entrepris la valorisation de ses réserves naturelles dans le secteur de l’écotourisme afin de mieux conserver ces espaces protégés. À cet égard l’objectif de la présente étude est donc de promouvoir l’écotourisme dans la réserve naturelle de Niangoloko au sud-ouest du Burkina Faso. Ainsi, à partir de la carte des groupements végétaux de la réserve naturelle, des relevés d’inventaires des potentialités écotouristiques de chaque groupement ont été installés pour mesurer les ressources dans les domaines de l’ombrage, de la diversité des paysages et des ressources alimentaires. Les résultats montrent que, sur les onze groupements végétaux de la réserve naturelle, certains fascinent le visiteur par leur ombrage, leurs faciès au panorama saisissant, la beauté féerique de leurs paysages ou par l’abondance des ressources fruitières. Trois groupements végétaux peuvent servir de lieu de détente pour l’ombrage, quatre groupements sont très abondantes en ressources fruitières et les faciès de végétation au panorama saisissant sont très répandus. En conclusion, cette réserve jusqu’alors inexplorée dans le domaine de l’écotourisme peut se prêter à des projets écotouristiques en vue de ses immenses atouts naturels et son accessibilité facile.

Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.19044/esj.2019.v15n9p555

DOI (PDF): http://dx.doi.org/10.19044/esj.2019.v15n9p555


European Scientific Journal (ESJ)

 

ISSN: 1857 - 7881 (Print)
ISSN: 1857 - 7431 (Online)

 

Contact: contact@eujournal.org

To make sure that you can receive messages from us, please add the 'eujournal.org' domain to your e-mail 'safe list'. If you do not receive e-mail in your 'inbox', check your 'bulk mail' or 'junk mail' folders.




Publisher: European Scientific Institute, ESI.
ESI cooperates with Universities and Academic Centres on 5 continents.