Symptômes Pathologiques Observes dans les Elevages de Chevres Naines au Centre de la Cote d’Ivoire

  • Oussou Konan Alexis Laboratoire de Biologie et de Cytologie Animale, UFR des Sciences de la Nature, Université Nangui Abrogoua, Côte d’Ivoire
  • Karamoko Yahaya Laboratoire de Biologie et de Cytologie Animale, UFR des Sciences de la Nature, Université Nangui Abrogoua, Côte d’Ivoire
  • Blé Yatanan Casimir Laboratoire de Microbiologie et Biotechnologie, UFR des Sciences et Technologie des Aliments, Université Nangui Abrogoua, Côte d’Ivoire
  • Zouh Bi Zahouli Faustin Laboratoire de Biologie et de Cytologie Animale, UFR des Sciences de la Nature, Université Nangui Abrogoua, Côte d’Ivoire

Abstract

A survey was carried out from December 2015 to September 2016 among 120 dwarf goat farmers in Béoumi in central Côte d’Ivoire. It aimed to establish a link between the different symptoms encountered in dwarf goat farms and the symptoms of anaplasmosis. To do this, 120 breeders, including 60 living away from watercourses (Zone A) and 60 living near a watercourse (Zone B) were interviewed in the sub-prefecture of Béoumi. The results revealed that diarrhea and slimming were the most frequently mentioned diseases (85.83%) by all breeders. They were followed respiratory affections (79.16%), excretions (69.16%), affections of the skin (58.33%), affections of the feet (25%) and abortions (17.5%). Significant differences were observed between the two different areas A and B cited, for diarrhea (71.67% vs. 100%), skin disorders (41.67% versus 75%), and foot disorders (8.33% vs. 41.67%). However, these symptoms which have been mentioned are not specific only to the case of anaplasmosis; several diseases may be the causes of this in a differential diagnosis.


Une enquête a été réalisée de décembre 2015 à septembre 2016 auprès de 120 éleveurs de chèvres naines à Béoumi au centre de la Côte d’Ivoire. Elle visait à établir un lien entre les différents symptômes rencontrés dans les élevages de chèvres naines et les symptômes de l’anaplasmose. Pour ce faire, 120 éleveurs dont 60 vivant éloignés des cours d’eau (Zone A) et 60 vivant à proximité d’un cours d’eau (Zone B) ont été interrogés dans la sous - préfecture de Béoumi. Les résultats ont révélé que les diarrhées et les amaigrissements représentaient les affections les plus mentionnées (85,83%) par l’ensemble des éleveurs. Elles étaient suivies des affections respiratoires (79,16%), des jetages et larmoiements (69,16%), des affections de la peau (58,33%), des affections des pieds (25%) et des avortements (17,5%). Des différences significatives ont été observées au niveau des diarrhées (71,67% contre 100%), des affections de la peau (41,67% contre 75%), et des affections des pieds (8,33% contre 41,67%) entre les zones A et B. Cependant ces symptômes qui ont été évoqués par les éleveurs, ne sont pas spécifiques au seul cas de l’anaplasmose; plusieurs maladies peuvent en êtres les causes dans le cadre d’une diagnose.

Downloads

Download data is not yet available.

Metrics

Metrics Loading ...
Published
2019-03-31
How to Cite
Alexis, O. K., Yahaya, K., Casimir, B. Y., & Faustin, Z. B. Z. (2019). Symptômes Pathologiques Observes dans les Elevages de Chevres Naines au Centre de la Cote d’Ivoire. European Scientific Journal, ESJ, 15(9), 597. https://doi.org/10.19044/esj.2019.v15n9p597