Un Cas de Lupus Erythemateux Dissemine (LED) Revele par une Anemie Chronique au Service d’hematologie Clinique du CHU de Yopougon

  • Diakite Mamady Service d’Hématologie clinique du CHU de Yopougon Service d’Hématologie, Hôpital National Donka, CHU de Conakry
  • Kouakou Boidy Service d’Hématologie clinique du CHU de Yopougon
  • Kante Ansoumane Sayon Service d’Hématologie, Hôpital National Donka, CHU de Conakry
  • Kamara Ismael Service d’Hématologie clinique du CHU de Yopougon
  • Silue Dohomas Alexis Service d’Hématologie clinique du CHU de Yopougon
  • Keita Fatimata Service de Dermatologie-MST de l’Hôpital national Donka CHU de Conakry
  • Danho Nanho Clotaire Service d’Hématologie clinique du CHU de Yopougon
  • Tolo Aissata Service d’Hématologie clinique du CHU de Yopougon
  • Sanogo Ibrahima Service d’Hématologie clinique du CHU de Yopougon

Abstract

The authors report one case of systemic lupus erythematosus revealed by chronic anemia. This was a 29-year-old patient with long-term fever, chronic skin and joint lesions with isolated hypochrome microcytic haemolytic anemia on the hemogram. The diagnosis of SLE was made three years after the onset of symptomatology based on seven of the American Rheumatology Association's (ARA) criteria out of 11, including positive immunological status (antinuclear antibodies and native DNA). This observation shows the interest of evoking SLE, while looking for signs in a young woman with multiple and varied symptoms with signs of skin, kidney, osteoarticular and hematological disorders.


Les auteurs rapportent un cas de lupus érythémateux disséminé révélé par une anémie chronique. IL s’agissait d’une patiente de 29 ans présentant une fièvre au long cours, des lésions cutanées et articulaires d’évolution chronique avec à l’hémogramme une anémie hémolytique isolée hypochrome microcytaire. Le diagnostic de LED a été retenu trois années après le début de la symptomatologie devant sept critères sur 11 de L’American Rheumatology Association (ARA) dont le bilan immunologique positif (anticorps antinucléaires et DNA natif). Cette observation montre l’intérêt d’évoquer le LED, tout en recherchant les signes chez une femme jeune présentant une symptomatologie multiple et variée avec les signes d’atteintes cutanée, rénale, ostéo-articulaire et hématologique.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2019-04-30
How to Cite
Mamady, D., Boidy, K., Sayon, K. A., Ismael, K., Alexis, S. D., Fatimata, K., Clotaire, D. N., Aissata, T., & Ibrahima, S. (2019). Un Cas de Lupus Erythemateux Dissemine (LED) Revele par une Anemie Chronique au Service d’hematologie Clinique du CHU de Yopougon. European Scientific Journal, ESJ, 15(12), 96. https://doi.org/10.19044/esj.2019.v15n12p96