Impacts de la Dynamique des Paysages Agraires sur les Activités Agricoles dans la Commune d’adéane en Basse-Casamance (Sénégal)

  • Alexandre Badiane Laboratoire de Géomatique et d’Environnement (LGE), Université Assane SECK de Ziguinchor, Ziguinchor, Sénégal, Laboratoire Mixte International « Patrimoines et Territoires de l’Eau » (LMI PATEO), Institut de Recherche pour le Développement (IRD) Unité Mixte de Recherche 208 PALOC, MNHN-IRD, Paris
  • Tidiane Sané Laboratoire de Géomatique et d’Environnement (LGE), Université Assane SECK de Ziguinchor, Ziguinchor, Sénégal, Laboratoire Mixte International « Patrimoines et Territoires de l’Eau » (LMI PATEO), Institut de Recherche pour le Développement (IRD) Unité Mixte de Recherche 208 PALOC, MNHN-IRD, Paris
  • Mamadou Thior Laboratoire de Géomatique et d’Environnement (LGE), Université Assane SECK de Ziguinchor, Ziguinchor, Sénégal, Laboratoire Mixte International « Patrimoines et Territoires de l’Eau » (LMI PATEO), Institut de Recherche pour le Développement (IRD) Unité Mixte de Recherche 208 PALOC, MNHN-IRD, Paris

Abstract

La présente étude vise à comprendre la dynamique des paysages agraires et ses impacts sur les activités agricoles dans la commune d’Adéane dans un contexte de dégradation des conditions agro-pédologiques. La cartographie diachronique d’occupation des sols de 1968, 2004 et 2016, réalisée avec Arc Gis (10.2), a permis de quantifier l’évolution spatiotemporelle des paysages agraires. Les mesures in situ effectuées dans les rizières, à l’aide du combo Hanna 87 130 (pH et conductivité électrique) et du réfractomètre, mettent en évidence les phénomènes de salinisation (avec un maximum de 25 %o dans les rizières d’Adéane), et de l’acidification (pH de 4 à d’Agnack-petit), à l’origine de la dégradation des conditions agropédologiques. La principale conséquence est le recul des rizières exploitées (45,45 % pour Adéane et 56,65 % pour Agnack-peti entre 1968-2016) et de la forêt claire (100 % pour Adéane et Agnack-petit entre 1968-2016) au profit de l’arboriculture d’anacardiers qui a progressé de 228,46 % à Adéane et de 519,28 % à Agnack-petit. Face à un développement rapide de l’arboriculture d’anacardier dans la commune d’Adéane et au recul des activités agricoles (riziculture et culture de plateau), il demeure important de s’interroger sur la durabilité des systèmes agricoles dans cette Commune dans un contexte de transition agroécologique.


This study aims at understanding the dynamics of agrarian landscapes and their impacts on agricultural activities in the town of Adéane in a context of deteriorating agro-pedological conditions. The diachronic cartography of land use of 1968, 2004 and 2016, carried out with Arc Gis (10.2), made it possible to quantify the spatio-temporal evolution of agrarian landscapes. In situ measurements made in the rice fields, using the Hanna 87 130 combo (pH and electrical conductivity) and the refractometer, highlight salinisation phenomena (with a maximum of 25% o in the Adéane rice paddy fields), and acidification (pH 4 to Agnack-small), causing degradation of agro-pedological conditions. The main consequence is the decline of exploited rice fields (45.45% for Adéane and 56.65% for Agnack-peti between 1968-2016) and light forest (100% for Adéane and Agnack-petit between 1968-2016) benefit of the arboriculture of cashew trees which rose by 228.46% in Adéane and 519.28% in Agnack-petit. In view of the rapid development of cashew growing in the commune of Adéane and the decline of agricultural activities (rice growing and plateau farming), it remains important to question the sustainability of agricultural systems in this Commune in a context of agroecological transition.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2019-07-31
How to Cite
Badiane, A., Sané, T., & Thior, M. (2019). Impacts de la Dynamique des Paysages Agraires sur les Activités Agricoles dans la Commune d’adéane en Basse-Casamance (Sénégal). European Scientific Journal, ESJ, 15(21), 489. https://doi.org/10.19044/esj.2019.v15n21p489