Accès au Logement Locatif au Cameroun : La Satisfaction d’un Droit Fondamental à L’épreuve des Contraintes Relationnelles avec les Propriétaires

  • Géneviève Noël Pieuwen Ngueukam Université de Dschang, Cameroun
  • Ismaïla Datidjo Université de Dschang, Cameroun
  • Freddy Tsopfack Fofack Université de Dschang, Cameroun
Keywords: Logement locatif, Stratégies résidentielles, Crise du logement, Contraintes relationnelles, Demandeurs de logement, Bailleur

Abstract

Le droit au logement est généralement considéré comme un droit fondamental qui conditionne la satisfaction d’autres droits vitaux. La situation du logement dans les villes camerounaises fait pourtant état d’un déficit tant quantitatif que qualitatif de maisons d’habitation qui rend difficile l’accès au logement. Dans ce contexte, quelles stratégies déploient les citadins pour accéder au logement locatif, un droit conditionnant d’autres droits vitaux ? Comment ces personnes procèdent-elles pour se maintenir dans un appartement locatif en contexte de crise avérée du logement ? Ainsi, en enrégimentant la théorie de l’individualisme méthodologique pour analyser les entretiens menés avec les bailleurs, locataires et agents immobiliers dans les villes de Douala, Yaoundé, Garoua et Dschang, cet article rend intelligible les stratégies résidentielles face à la crise du logement au Cameroun. Au demeurant, habiter la ville du Cameroun prédispose le citadin locataire, à faire face aux contraintes lors de la demande, de l’acquisition et pendant le séjour dans un logement locatif. De même, être bailleur dans la ville camerounaise c’est être confronté dans la plupart des cas aux difficultés relationnelles avec son locataire. Dans la relation bailleurs-locataires, les acteurs impliqués rivalisent de stratégies pour tirer chacun de son côté le maximum d’avantages. À cet effet, le demandeur de logement, l’agent immobilier et le propriétaire rentrent dans un jeu d’intérêt qui rend davantage ardue la satisfaction du droit au logement en milieu urbain camerounais.

The right to housing is generally regarded as a fundamental right which determines the satisfaction of other vital rights. The state of housing in Cameroonian cities however indicates a quantitative and qualitative deficit of residential houses which makes access to housing difficult. In this context, what strategies do urban dwellers use to access rental housing, a right conditioning other vital rights? How do these people proceed to stay in a rental apartment in the context of a proven housing crisis? Thus, by using the theory of methodological individualism to analyze interviews conducted with landlords, tenants and real estate agents in the cities of Douala, Yaoundé, Garoua and Dschang, this article makes understandable the residential strategies of acquiring houses that are in front of habitation crisis in Cameroon. Moreover, living in a city in Cameroon predisposes the city dweller, to face constrains during the demand, the acquisition and the period of stay in a rented house. In the same way, being a house-owner in a town in Cameroon means to face relationship difficulties with the tenant even though it is not always the case. In the relation between the claimant of a rental house and the houseowner, the implicated actors challenge each other in strategies so as to obtain the maximum advantages. Due to this reason, the house seeker, the real estate agent and the owner enter into an interest game that makes more difficult the satisfaction of the right to housing in cities of Cameroon.

Downloads

Download data is not yet available.

Metrics

Metrics Loading ...
Published
2019-10-31
How to Cite
Ngueukam, G. N. P., Datidjo, I., & Fofack, F. T. (2019). Accès au Logement Locatif au Cameroun : La Satisfaction d’un Droit Fondamental à L’épreuve des Contraintes Relationnelles avec les Propriétaires. European Scientific Journal, ESJ, 15(28), 213. https://doi.org/10.19044/esj.2019.v15n28p213