La Guerre De 2011 En Libye Et Les Migrants De Retour Dans La Région De Tahoua Au Niger : Entre Incertitude Sécuritaire Et Défis De Développement Local

  • Issa Nassourou Bureau National d’Evaluation Environnementale, Niamey, Niger
  • Moussa Mahamadou Sani Université de Tahoua, Faculté des Sciences Agronomiques, Tahoua, Niger
Keywords: Potentialités, développement local, Migration, Insécurité, Tahoua, Niger

Abstract

La région de Tahoua au Niger, située dans la zone tampon entre le Maghreb et l’Afrique subsaharienne, offre l’image d’un espace florissant aux flux d’échange des personnes et des biens importants. Le contexte d’insécurité dans le sahel, né de la déstabilisation de l’Etat Libyen, dévoile d’innombrables défis de construction d’un développement local. Cette étude se propose d’analyser les contraintes du développement de cette partie du Niger consécutifs aux troubles sécuritaires. Elle porte un regard croisé entre les secteurs productifs de base notamment l’agriculture et l’élevage, considérés comme les principales activités économiques de la région et la migration qui est également une pratique courante dans la zone. La démarche méthodologique s’appuie sur des enquêtes socioéconomiques et l’analyse des données quantitatives et qualitatives. Les résultats montrent que la région dispose d’un potentiel dans le secteur primaire à même d’occuper et absorber les reflux des migrants locaux. En effet, les ressources en eau renouvelables sont estimées à 1,2 milliards de m3 par an dont 2% seulement sont exploitées, un potentiel en terres irrigables de 70 000 ha dont 1/5 est mis en valeur. Il est ressorti également que la migration contribue considérablement à l’équilibre des ménages et à la dynamique de développement local. Aussi, l’étude repose les débats sur les migrations contemporaines et le développement des zones de départ par des réflexions prospectives sur la valorisation du potentiel local à Tahoua pour faire face aux défis actuels.

The region of Tahoua in Niger country, located in plug zone between Maghreb and sub-Saharan Africa, offers image of flourishing space to the flow of exchange of people and important goods. The insecurity context in the Sahel, born of the destabilization of the Libyan country, reveals innumerable challenges of building local development. The aim of this study was to analyze the constraints of the development of Tahoua region in Niger which was consecutive to insecurity. It takes a cross-look between basic productive sectors in particular agriculture and livestock which were considered as main economic activities of this region and the migratory flow which is also a common practice in region. The methodological approach was based on socioeconomic surveys and quantitative and qualitative data analysis. The results show that the region has high potential in primary sector to occupy and absorb the ebb and flow of local migrants. Indeed, it’s estimated that i) 1.2 billion m3 per year of renewable water resources which only 2% was used and ii) 70 000 ha of potential irrigable land which 1/5 was exploited. It also emerged that migration contributes considerably to household balance and local development dynamics. Also, the study is based on debates on contemporary migrations and the development of the starting zones by prospective reflections on the valorization of the local potential in Tahoua to face current challenges.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2019-12-31
How to Cite
Nassourou, I., & Sani, M. M. (2019). La Guerre De 2011 En Libye Et Les Migrants De Retour Dans La Région De Tahoua Au Niger : Entre Incertitude Sécuritaire Et Défis De Développement Local. European Scientific Journal, ESJ, 15(35), 32. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v15n35p32