Incidences Socio-Économiques Et Environnementales De L’exploitation De L’argile Dans La Commune D’agbangnizoun (République Du Bénin)

  • Azonhe Hervé Thierryi Laboratoire Pierre PAGNEY, Climat, Eau, Ecosystème et Développement (LACEEDE), Département de Géographie et Aménagement du Territoire (DGAT/FASHS) de l’Université d'Abomey-Calavi, Bénin
Keywords: Agbangnizoun, Argile, Exploitation, Développement, Environnement

Abstract

La libéralisation du secteur de fabrication d’objets d’art et la demande de sculpture dans les villes du Bénin ont favorisé l’accroissement de l’activité de l'extraction minière. Dans les milieux ruraux, les populations ont décidé d'exploiter les ressources disponibles au niveau local. C’est le cas de l’exploitation de l’argile dans la commune d’Agbangnizoun où, le souci majeur est le revenu immédiat à tirer quels qu'en soient le coût social qu'entraîne l'activité d'une part, et le prix environnemental à payer d'autre part. L’objectif de cette recherche est d’analyser les effets socioéconomiques et environnementaux de l’exploitation de l’argile dans la commune d’Agbangnizoun. L’approche méthodologique adoptée est axée essentiellement sur la recherche documentaire et les enquêtes de terrain auprès de 235 acteurs sélectionnés selon un choix raisonné. L’observation directe à l’aide d’une grille d’observation et les entretiens (individuels et focus group) basés sur le questionnaire et le guide d’entretien ont permis de collecter les informations auprès des personnes identifiées. Les données recueillies ont été traitées à l’informatique à l’aide du logiciel SPSS et les résultats obtenus ont été illustrés sous forme de tableaux et de graphiques avec le tableur Excel. La matrice simplifiée de Léopold (1971) est utilisée pour analyser les effets environnementaux de l’exploitation de l’argile dans ladite commune. Il ressort des résultats que la commune d’Agbangnizoun dispose de plusieurs atouts naturels et humains pour booster son développement. Pour 75% des personnes interrogées, la commercialisation de l’argile et de ses dérivés contribue à la création d’emplois et participe à la réduction de la pauvreté dans cette commune. En effet, 45% des ménages vivent des revenus de l’exploitation de l’argile. Cependant, les techniques utilisées demeurent traditionnelles et regroupent la houe, le coupe-coupe, la pelle, la pioche, la bassine etc. En outre, l’exploitation de l’argile dans la commune d’Agbangnizoun a d’énormes conséquences aussi bien sur l’environnement que sur les activités socioéconomiques. Des mesures correctives peuvent permettre de valoriser cette activité pour en faire un secteur porteur d’avenir.

The liberalization of the art-making sector and the demand for sculpture in Benin's cities have led to an increase in mining activity. In rural areas, people have decided to exploit the resources available locally. This is the case of the exploitation of clay in the commune of Agbangnizoun where, the major concern is the immediate income to be drawn whatever the social cost that the activity entails on the one hand, and the environmental price to pay on the other hand. The objective of this research is to analyze the socioeconomic and environmental effects of clay mining in the commune of Agbangnizoun. The methodological approach adopted focuses mainly on documentary research and field surveys of 235 selected actors according to a reasoned choice. Direct observation using an observation grid and interviews (individual and focus group) based on the questionnaire and the interview guide made it possible to collect information from the identified persons. The data collected was processed using the SPSS software and the results were illustrated in tables and graphs with the Excel spreadsheet. Leopold's (1971) simplified matrix is used to analyze the environmental effects of clay mining in the municipality. The results show that the municipality of Agbangnizoun has several natural and human assets to boost its development. For 75% of those surveyed, the marketing of clay and its derivatives contributes to job creation and contributes to the reduction of poverty in this municipality. In fact, 45% of households live on income from the exploitation of clay. However, the techniques used are traditional and include hoe, cutter, shovel, pickaxe, basin, etc. In addition, the exploitation of clay in the municipality of Agbangnizoun has enormous consequences both on the environment and on socio-economic activities. Corrective measures can enhance this activity and make it a promising sector.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2019-12-31
How to Cite
Thierryi, A. H. (2019). Incidences Socio-Économiques Et Environnementales De L’exploitation De L’argile Dans La Commune D’agbangnizoun (République Du Bénin). European Scientific Journal, ESJ, 15(35), 126. https://doi.org/10.19044/esj.2019.v15n35p126