Étude Ethnobotanique Des Plantes Médicinales Employées Pour Lutter Contre Les Troubles Gastroentérologiques Chez Les Populations Du Département De Gagnoa, Au Centre-Ouest De La Côte d’Ivoire

Sidio Serge Roland, N’guessan Koffi

Abstract


In order to contribute to a understanding of medicinal plants and to the promotion of traditional medicine, ethnobotanical surveys were conducted with 120 health tradipraticians in the department of Gagnoa (Côte d'Ivoire). They consisted in gathering information on the use of plant organs for the treatment of gastroenterological disorders. Thus, fifty-one (51) medicinal plants were inventoried; and divided into 47 genera and 24 families of Angiosperms with a preponderance of Fabaceae and Lamiaceae, each comprising 13.7% of the species surveyed. The recommended plant parts are used for the preparation of 150 recipes to combat 20 gastroenterological disorders. Single-species recipes (77.3%) are dominant. Leaves (42.1%) and leafy twigs (21.6%) were the most solicited organs. The predominant method of harvesting was pruning (42.6%) and decoction (32.7%) was the most commonly used preparation technique. Psidium guajava was the most mentioned species (FC=90%) and the most solicited (VU=3) in this study. Rhygiocarya racemiflora was the most versatile (NER = 47.6%). The species most involved in drug receipts is Mezoneuron benthamianum (Cpr=8%). Hemorrhoidal pathology (FC=85%) and gastrodudenal ulcer (FC=82.5%) were more frequently mentioned by informants. This study is a very valuable source of information for further research in the fields of phytochemistry and pharmacology to investigate new natural substances.


Dans le but de contribuer à la connaissance des plantes médicinales et à la valorisation de la médecine traditionnelle, des enquêtes ethnobotaniques ont été menées auprès de 120 tradipraticiens du département de Gagnoa (Côte d’Ivoire). Elles ont consisté à récolter des informations relatives à l’utilisation des organes de plantes pour le traitement des troubles gastroentérologiques. Ainsi, cinquante une (51) plantes médicinales ont été inventoriées ; et reparties en 47 genres et 24 familles d’Angiospermes avec une prépondérance des Fabaceae et des Lamiaceae regroupant chacune 13,7% des espèces recensées. Les parties de plantes recommandées sont utilisées pour la préparation de 150 recettes destinées à lutter contre 20 troubles gastroentérologiques. Les recettes monospécifiques (77,3%) sont dominantes. Les feuilles (42,1%) et les rameaux feuillés (21,6%) sont les organes les plus sollicités. Le mode de récolte prépondérant est l’ébranchage (42,6%) et la décoction (32,7%) est la technique de préparation la plus employée. Psidium guajava est l’espèce la plus mentionnée (FC=90%) et la plus sollicitée (VU=3) de cette étude. Rhygiocarya racemiflora est la plus polyvalente (NER = 47,6%). L’espèce la plus impliquée dans les recettes médicamenteuses est Mezoneuron benthamianum (Cpr=8%). La pathologie hémorroïdaire (FC=85%) et l’ulcère gastrodudénal (FC=82,5%) ont été plus évoqués par les informateurs. Cette étude constitue une source d’informations très précieuse pour les recherches ultérieures dans les domaines de la phytochimie et de la pharmacologie en vue de rechercher de nouvelles substances naturelles.

Full Text:

PDF Review History



European Scientific Journal (ESJ)

 

ISSN: 1857 - 7881 (Print)
ISSN: 1857 - 7431 (Online)

 

Contact: contact@eujournal.org

To make sure that you can receive messages from us, please add the 'eujournal.org' domain to your e-mail 'safe list'. If you do not receive e-mail in your 'inbox', check your 'bulk mail' or 'junk mail' folders.




Publisher: European Scientific Institute, ESI.
ESI cooperates with Universities and Academic Centres on 5 continents.