Etat Actuel de la Diversité Floristique du Parc National du Mont Péko en Côte d’Ivoire

Ousmane Sidibé, Edouard Kouassi Konan, Henri Kouassi Kouadio

Abstract


Following the political events in 2002 in Côte d'Ivoire, the Mont Péko national Park experienced a strong enthronization that impacted its ecological integrity. The objective of this study is to assess the park’s floristic diversity after this decade of crisis in order to contribute to the development of conservation strategies. The collection of data on flora combined the surface survey method and the so-called itinerant method. 66 floristic surveys were carried out each on a minimum area of 400 m², equitably distributed between forests, fallow land and plots managed by the Ivorian Office of Parks and Reserves. The data collected made it possible to note that despite the disturbances observed in the recent past, the park’s flora is still rich and very diversified. A total of 470 species belonging to 326 genera and 92 botanical families were inventoried. The best represented families are Euphorbiaceae and Rubiaceae. The biological spectrum indicates a predominance of phanerophytes (89%). In chorological terms, Guineo-Congolese species dominate the park’s flora at 69%. In addition, 105 species with special status have been identified from where the urgent need to save this fragile and threatened protected area of disappearance.


Suite aux évènements politiques survenus en 2002 en Côte d'Ivoire, le Parc national du Mont Péko a connu une forte anthropisation qui a impacté son intégrité écologique. La présente étude a pour objectif d’évaluer la diversité floristique du parc après cette décennie de crise afin de contribuer à l'élaboration des stratégies de conservation. La collecte des données sur la flore a combiné la méthode de relevé de surface et celle dite itinérante. 66 relevés floristiques ont été réalisés chacun sur une aire minimale de 400 m², équitablement répartis entre les forêts, les jachères et les parcelles aménagées par l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves. Les données collectées ont permis de noter que malgré les perturbations constatées dans un passé récent, la flore du parc reste encore riche et très diversifiée. Un total de 470 espèces appartenant à 326 genres et 92 familles botaniques a été inventorié. Les familles les mieux représentées sont les Euphorbiaceae et les Rubiaceae. Le spectre biologique indique une prédominance des phanérophytes (89 %). Sur le plan chorologique, les espèces guinéo-congolaises (GC) dominent la flore du parc à 69 %. En outre, 105 espèces à statut particulier ont été identifiées d’où l’urgence de sauver cette aire protégée fragilisée et menacée de disparition.

Full Text:

PDF



European Scientific Journal (ESJ)

 

ISSN: 1857 - 7881 (Print)
ISSN: 1857 - 7431 (Online)

 

Contact: contact@eujournal.org

To make sure that you can receive messages from us, please add the 'eujournal.org' domain to your e-mail 'safe list'. If you do not receive e-mail in your 'inbox', check your 'bulk mail' or 'junk mail' folders.




Publisher: European Scientific Institute, ESI.
ESI cooperates with Universities and Academic Centres on 5 continents.