Clef D’identification Morphologique De Cinq Clones D’hevea (Hevea Brasiliensis Muell. Arg.) Recommandes En Cote d’Ivoire

  • Kouakou H. Michel Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), Côte d’Ivoire
  • Elabo A. A. Eliathe Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), Côte d’Ivoire
  • Konan Djézou Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), Côte d’Ivoire
  • Yapi A. Fredy Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), Côte d’Ivoire
  • Esmel J. Martial Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), Côte d’Ivoire
  • Gnagne Y. Michel Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), Côte d’Ivoire
  • Obouayeba Samuel Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), Côte d’Ivoire
Keywords: Clone, Hevea brasiliensis, Identification morphologique

Abstract

La présente étude vise à déterminer un nombre réduit de critères morphologiques pour la différenciation des cinq clones (GT 1, PB 217, IRCA 41, 230 et IRCA 331) recommandés en Côte d’Ivoire. L’objectif général est d’éviter les mélanges clonaux observés dans les Jardins à bois de greffes (JBG) d’hévéa, servant au greffage du matériel de plantation utilisé par des planteurs. Ainsi, ces clones ont été décrits dans deux JBG à l’aide de 27 critères morphologiques utilisés dans le monde. Pour chacun des clones, la description a porté sur 25 plants sains de trois ou quatre étages foliaires dont la conformité clonale a été confirmée à l’aide des marqueurs moléculaires microsatellites. Les résultats ont montré que six critères permettent de discriminer clairement ces cinq clones : couleur des feuilles, coupe transversale de la foliole centrale, forme de l’avant dernier étage foliaire, glandes nectarifères, longueur et l’orientation du pétiolule central. Le clone GT 1 s’identifie par la couleur vertfoncé des feuilles et d’un long pétiolule (> 1,4 cm), le clone PB 217 par des feuilles vert-clair avec de court pétiolule (≤ 0,9 cm), le clone IRCA 331 par un étage foliaire conique, des pétiolules droits et des folioles centrales plates. Les clones IRCA 230 et IRCA 41 se distinguent l’un de l’autre par les glandes nectarifères abondantes et peu abondantes, respectivement. Cette investigation doit être menée dans d'autres localités dans le but de tester la stabilité de ces six critères dans l'espace et le temps.

This paper focuses on determining a reduced number of morphological criteria for the differentiation of the five clones (GT 1, PB 217, IRCA 41, 230 and IRCA 331) recommended in Côte d'Ivoire. The general objective is to avoid the clonal mixtures observed in the graft wood garden (GWG) of rubber, which is used to graft planting material used by planters. These clones have been described in two GWG using 27 morphological criteria around the world. For each clone, the description looked at 25 healthy plants of three or four shape of the leaf floors clonal compliance. This was confirmed using microsatellite molecular markers. The results showed that six criteria made it possible to clearly differentiate these five clones: colour of the leaves, the cross-section of the central leaflet, the shape of the leaf floors, the nectariferous glands, the length and orientation of the central petolule. The GT 1 clone is identified by the dark green colour of the leaves and a long petiolule ( 1,4 cm), the PB 217 clone by light green leaves with short petiolule (0.9 cm), and the IRCA 331 clone by a conical shape of the leaf floors, straight petiolules, and flat central leaflets. The IRCA 230 and IRCA 41 clones are distinguished by the abundant and infrequent nectariferous glands, respectively. This investigation should be carried out in other localities with the aim of testing the stability of these six criteria in space and time.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2020-02-29
How to Cite
Michel, K. H., Eliathe, E. A. A., Djézou, K., Fredy, Y. A., Martial, E. J., Michel, G. Y., & Samuel, O. (2020). Clef D’identification Morphologique De Cinq Clones D’hevea (Hevea Brasiliensis Muell. Arg.) Recommandes En Cote d’Ivoire. European Scientific Journal, ESJ, 16(6), 483. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v16n6p483