Modélisation De La Dynamique Spatio – Temporelle De L’occupation Du Sol Et Analyse Des Changements Du Territoire De La Lama Au Bénin

  • Tchibozo É. A. M. Centre Universitaire d’Adjarra (CUA), Université d’Abomey - Calavi (Bénin), Faculté des sciences Humaines et Sociales (FASHS), Département de Géographie et Aménagement du Territoire, Laboratoire des Applications Géomatiques et Gestion de l’Environnement
Keywords: Modélisation, Dynamique De L’occupation Du Sol, Fragmentation, Territoire Du Lama, Bénin

Abstract

Cette étude s’inscrit dans un contexte de territorialisation du développement agricole du Bénin. L’objectif est de modéliser la dynamique spatio-temporelle de l’occupation du sol et d’analyser les changements du territoire de la Lama d’ici aux horizons Bénin - Alafia 2025 et des Objectifs du Développement Durable (ODD) 2030. La méthode utilisée est une approche géographique et diachronique de l’étude de l’occupation sol à partir de la cartographie par classification supervisée d’image, de la modélisation prédictive et de l’analyse spatiale. Les résultats obtenus ont montré que la dynamique spatio-temporelle de l’occupation du sol est caractérisée par la pression anthropique sans cesse croissante de l’agriculture et de l’urbanisation sur les formations naturelles. Cette situation exprime une intensité de changement qui est relativement importante pour les savanes arborée et arbustive (78 %) et la forêt claire et savane boisée (68 %). De 2000 à 2030, les changements lents de l’occupation du sol ont augmenté de 65,86 % et ceux rapides de 79,79 %. Les zones de stabilité ont diminué de 60,85 % et constituent une menace actuelle pour le secteur d’étude. L’analyse des niveaux de fragmentation des unités d’occupation du sol pendant les périodes d’étude a révélé que la forêt claire et savane boisée, les marécages et les eaux de surface vont connaître une fragmentation régressive alors que les savanes arborée et arbustive seront exposées à une fragmentation progressive. En 2030, cette dernière unité sera fragmentée à 99 % à cause des changements qui y sont observés.

This study is part of a context of territorialization of Benin's agricultural development. The objective is to model the spatio-temporal dynamics of land use and to analyse the changes in the Lama's territory between now and the horizons Benin - Alafia 2025 and Sustainable Development Objectives (SDO) 2030. The method used is a geographical and diachronic approach to land use study based on mapping by supervised image classification, predictive modelling and spatial analysis. The results obtained showed that the spatio-temporal dynamics of land use are characterized by the ever-increasing anthropogenic pressure of agriculture and urbanization on natural formations. This situation expresses an intensity of change that is relatively high for tree and shrub savannah (78%) and open forest and wooded savannah (68%). From 2000 to 2030, slow changes in land use increased by 65.86% and rapid changes by 79.79%. Areas of stability decreased by 60.85% and are a current threat to the study area. The analysis of the fragmentation levels of the land use units during the study periods revealed that open forest and wooded savannah, swamps and surface waters will experience regressive fragmentation while tree and shrub savannah will be exposed to progressive fragmentation. By 2030, the latter unit will be 99% fragmented because of the changes observed there.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2020-02-29
How to Cite
É. A. M., T. (2020). Modélisation De La Dynamique Spatio – Temporelle De L’occupation Du Sol Et Analyse Des Changements Du Territoire De La Lama Au Bénin. European Scientific Journal, ESJ, 16(6), 499. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v16n6p499