Piégeage des Mouches des Fruits (Diptera : Tephritidae) À Base D’extraits de Ocimum Basilicum L. (Lamiaceae) : Cas de Bactrocera Dorsalis, Principal Ravageur de Mangues en Côte d’Ivoire

N’Dépo O. R., Tano D. K. C., Hala N., Adopo N. A., Kouassi K. P.

Abstract


Fruit crops, especially mangoes in Côte d'Ivoire are threatened by the fruit flies. The damage has increased with the invasion of Bactrocera dorsalis. In addition, the decline in mango orchard losses requires the use of methyl eugenol for the detection and monitoring of Bactrocera population. Unfortunately, the sex-specific attractants of flies are inaccessible to producers in Côte d'Ivoire. The aims of this study is to evaluate the efficacy of Ocimum basilicum in the capture of B. dorsalis. Three basil formulations (fresh mixed leaves, basil powder and basil macerate) and methyl eugenol are used for trapping in mango orchards in Korhogo. The captured insects were collected weekly and daily for methyl eugenol and basil formulations respectively. The formulations captured a large population of B. dorsalis (99.41%) with an average daily prevalence (FTD) of 10,141 individuals / day / trap and other fruit fly species. Basil powder has the longest persistence (28.67 ± 18.17 days) and basil macerate has the highest weekly catch (513.4 ± 72.34 individuals). The highest average catches were observed with basil macerate (4419 ± 1090 individuals) and methyl eugenol (4899.67 ± 1511.74 individuals). Fresh basil leaf macerate and dry basil leaf powder may be recommended to mango growers in the control of B. dorsalis.


Les cultures fruitières, en particulier la mangue en Côte d’Ivoire, sont sous la menace des mouches des fruits. Les dégâts se sont accrus avec l’invasion de Bactrocera dorsalis. En outre, la baisse des pertes en vergers de manguiers exige l’utilisation du méthyl eugénol pour sa détection et le suivi du monitoring de sa population. Malheureusement, les attractifs sexuels spécifiques de mouchessont inaccessibles aux producteurs de la Côte d’Ivoire. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’efficacité de Ocimum basilicum dans de la capture de B. dorsalis. Ces trois formulations du basilic (feuilles fraîches malaxées, poudre de basilic et macérât du basilic) et le méthyl eugénol sont utilisées en piégeage dans les vergers de manguiers à Korhogo. Les pièges ont été relevés chaque semaine et chaque jour respectivement pour le Méthyl eugénol et les formulations du basilic. Les formulations ont permis de capturer une importante population de B. dorsalis (99,41 %) avec une prévalence (FTD) moyenne journalière de 10,141 individus/jour/piège et d’autres espèces de mouches de fruits. La poudre de basilic montre une rémanence plus longue (28,67 ± 18,17 jours) tandis que le macérât de basilic montre une capture hebdomadaire plus élevée (513,4 ± 72,34 individus). Les captures moyennes les plus élevées ont été observées avec le Macérât de basilic (4419 ± 1090 individus) et le Méthyl eugénol (4899,67 ± 1511,74 individus). Le macérât de feuilles fraîches de basilic et la poudre de feuilles sèches de basilic peuvent être recommandées auprès des producteurs de mangues dans la lutte contre B. dorsalis.

Full Text:

PDF



European Scientific Journal (ESJ)

 

ISSN: 1857 - 7881 (Print)
ISSN: 1857 - 7431 (Online)

 

Contact: contact@eujournal.org

To make sure that you can receive messages from us, please add the 'eujournal.org' domain to your e-mail 'safe list'. If you do not receive e-mail in your 'inbox', check your 'bulk mail' or 'junk mail' folders.




Publisher: European Scientific Institute, ESI.
ESI cooperates with Universities and Academic Centres on 5 continents.