Effet des Variables Agro-Écologiques sur la Distribution de la Végétation de la Rôneraie Anthropisée de Dasga au Niger

  • B. Katkoré European Scientific Institute, ESI, President
  • M. Moussa Institut National de la Recherche Agronomique du Niger (INRAN), Maradi, Niger
  • I. Soumana
  • A. Mahamane Département de Biologie, Faculté des Sciences, Université Abdou Moumouni (UAM), Niamey
  • T. Abasse Institut National de la Recherche Agronomique du Niger (INRAN), Maradi, Niger
  • M. Larwanou International Crops Research Institute for the Semi-Arid Tropics (ICRISAT), Niamey, Niger

Abstract

Cette étude a pour objectif de contribuer à la gestion durable de la rôneraie de Dasga à travers l’analyse de la phytodiversité et des paramètres écologiques influençant la distribution de sa végétation. Les méthodes de relevé phytosociologique et d’analyses multivariées ont été utilisées. Les relevés de la végétation ont été effectués selon l’approche sigmatiste de Braun-Blanquet (1932) et les techniques d’analyses multivariées employées ont été celles relatives à l’analyse factorielle des correspondances détendancées (DCA) et l’analyse canonique des correspondances (CCA). Au total 144 espèces réparties dans 100 genres et 50 familles ont été recensées à partir de 68 relevés. Cette flore a été dominée par une forte présence des thérophytes et d’espèces à large distribution pantropicale et paléotropicale, montrant ainsi un environnement aride et perturbé. Les analyses multivariées (DCA et CCA) ont permis d’identifier les gradients de distribution des plantes. Parmi les variables testées, seules la pente et les cultures se sont revelées déterminantes dans la structuration de la végétation par le test de permutation de Monte Carlo. Ces variables agro-écologiques sembleraient être les paramètres majeurs de la distribution des espèces végétales dans cette rôneraie. Ainsi la compréhension des relations entre la végétation et les paramètres écologiques peut être utilisée comme outil d’aménagement durable des rôneraies au Niger.


The objective of this study is to contribute to the sustainable management of the Dasga palm trees forest by analyzing the phytodiversity and ecological parameters guiding the distribution of vegetation. The methods of phytosociological survey and multivariate analyzes were used. The vegetation surveys were carried out according to the sigmatistic approach of Braun-Blanquet (1932) and the multivariate analysis techniques used were those relating to factorial analysis of relaxed correspondence (DCA) and canonical correspondence analysis (CCA). A total of 144 species belonging to 100 genera and 50 families were recorded from 68 plots. This flora is dominated by a strong presence of therophytes and species with broad pantropical and palaeotropical distribution, thusshowing an arid and perturbed environment. The multivariate analyzes (DCA and CCA) sow among the variables tested; only the slope and the crops were determinants in the structuring of the vegetation by the Monte Carlo permutation test. These ecological variables would appear to be the major parameters of species distribution. Thus the understanding of the relationships between vegetation and ecological parameters can be used as a tool for sustainable management of this palm trees forest.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2019-01-31
How to Cite
Katkoré, B., Moussa, M., Soumana, I., Mahamane, A., Abasse, T., & Larwanou, M. (2019). Effet des Variables Agro-Écologiques sur la Distribution de la Végétation de la Rôneraie Anthropisée de Dasga au Niger. European Scientific Journal, ESJ, 15(3), 406. https://doi.org/10.19044/esj.2019.v15n3p406