L’épargne Sociale Chez les Femmes Membres des Associations à Abidjan

  • Kouassi Sainte Sébastienne Aya Centre Ivoirien de Recherches Économiques et Sociales (CIRES)/Université Félix Houphouët Boigny, Côte d’Ivoire
  • Koffi Kra Valérie Université Jean Lorougnon Guédé (UJLOG) de Daloa, Côte d’Ivoire
  • Mariam Camara Centre Ivoirien de Recherches Économiques et Sociales (CIRES)/Université Félix Houphouët Boigny, Côte d’Ivoire

Abstract

Cet article analyse la participation des femmes aux activités associatives dans les quartiers populaires à Abidjan. Elle saisit cette participation comme une forme d’épargne. De fait, l’étude montre comment la participation des femmes aux activités associatives constitue une manière d’épargner au regard des propriétés de l’épargne telles que saisies par les économistes. Pour se faire, le texte adopte une posture de sociologie dans laquelle l’épargne apparaît moins comme une activité individuelle qu’une activité sociale, une activité collective. L’étude démontre à cet effet, à partir d’une approche qualitative faite d’entretiens individuels et de groupe, que les interactions au sein de ces associations à l’étude fonctionnent comme des ressources d’épargne logées dans les relations sociales. Le recours aux institutions financières formelles de mobilisation de l’épargne est ainsi substitué par l’engagement associatif et la participation aux activités qui y sont liées.


This paper focuses on analyzing the participation of women in associative activities in poor neighborhoods in Abidjan. She captures this participation as a form of savings. In fact, the study shows how the participation of women in associative activities is a way of saving based on the properties of savings as seized by economists. In this respect, the text adopts a sociological stance in which saving appears less as an individual activity than a social activity, which is a collective activity. To this end, the study shows that the interactions within these associations under study function as savings resources housed in social relations. The use of formal financial savings mobilization institutions is thus substituted by the associative involvement and participation in related activities.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2019-03-31
How to Cite
Aya, K. S. S., Valérie, K. K., & Camara, M. (2019). L’épargne Sociale Chez les Femmes Membres des Associations à Abidjan. European Scientific Journal, ESJ, 15(7), 271. https://doi.org/10.19044/esj.2019.v15n7p271