Calcul De L’indice De Qualité De L’eau (IQE) Pour L’évaluation De La Qualité Physico-Chimique Des Eaux Superficielles De L’Oued Moulouya (NE, Maroc)

  • Abdelghani Talhaoui Université Moulay Ismaïl, Faculté des Sciences, Equipe Sciences de l’Eau et Ingénierie de l’Environnement, Zitoune, Meknès, Maroc
  • Abdellah El Hmaidi Université Moulay Ismaïl, Faculté des Sciences, Equipe Sciences de l’Eau et Ingénierie de l’Environnement, Zitoune, Meknès, Maroc
  • Hajar Jaddi Université Moulay Ismaïl, Faculté des Sciences, Equipe Sciences de l’Eau et Ingénierie de l’Environnement, Zitoune, Meknès, Maroc
  • Habiba Ousmana Université Moulay Ismaïl, Faculté des Sciences, Equipe Sciences de l’Eau et Ingénierie de l’Environnement, Zitoune, Meknès, Maroc
  • Imad Manssouri Université Moulay Ismail, École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers, Laboratoire de Mécanique, Mécatronique et Commande, Meknès, Maroc
Keywords: Oued Moulouya, physico-chimie, IQE, indice de qualité de l'eau, pollution, variation saisonnière

Abstract

L’indice de qualité de l'eau (IQE) est une expression numérique utilisée pour évaluer la qualité globale de l'eau à partir d’une grande quantité de données et il est facilement compris par les gestionnaires et décideurs. Dans cette étude, l’IQE à neuf paramètres physico-chimiques(pH, T°C, CE, O_diss, NH4, NO3, SO4, PO4 et DBO5) est utilisé pour évaluer la qualité globale des eaux superficielles de l’Oued Moulouya dans le Nord Est du Maroc pendant la période de mars à aout 2014. Vingt-deux sites ont été étudiés depuis l’amont de l’oued dans le Haut Atlas jusqu’à l’embouchure en Méditerranée sur environ 600 km de long. En amont dans la Haute Moulouya, la qualité des eaux reste excellente sans grande variation saisonnière excepté les sites au niveau des communes urbaines de Boumia et de Zaida où la qualité est respectivement mauvaise (IQE de 65 à 74) et non potable (IQE de 388 à 584). Dans la Moyenne et Basse Moulouya, la qualité des eaux diminue (IQE de 18 à 335) en allant d’excellente à non potable pendant l’hiver et le printemps et de bonne à non potable pendant l’été (IQE de 23 à 451). La dégradation de la qualité des eaux au niveau des communes de Boumia, Zaida, Missour et Gercif peut être due aux activités agricoles et aux rejets des eaux usées urbaines de ces agglomérations situées le long de l’oued. De façon saisonnière, la qualité de l'eau diminue de l'hiver à l'été en relation avec les variations des débits. De ce fait, la priorité doit être donnée à la réduction de ces sources de pollution afin de protéger les ressources en eau et d'améliorer la qualité de l'eau dans le bassin versant.

The Water Quality Index (WQI) is a numerical expression used to assess the overall water quality from a large amount of data and to be easily understood by managers and decision-makers. In this study, the WQI with nine physicochemical parameters (pH, T °C, CE, O_diss, NH4, NO3, SO4, PO4 and BOD5) was used to evaluate the overall quality of the surface waters of the Moulouya River in the northeastern of Morocco during the period from March to August 2014. Twenty-two sites were studied from upstream of the wadi in the High Atlas to the mouth in the Mediterranean Sea about 600 km long. Upstream in the Upper Moulouya, water quality remains excellent with little seasonal variation except in the urban communes of Boumia and Zaida where the quality is respectively poor (WQI from 65 to 74) to non-potable (WQI from 388 to 584). In the Middle and Lower Moulouya, the quality of water decreases (WQI from 18 to 335) and varies between excellent, good, bad and not drinkable during the winter and the spring and between good, bad and not drinkable during the summer (WQI from 23 to 451). The deterioration of water quality in the communes of Boumia, Zaida, Missour and Gercif is due to agricultural activities and discharges of urban wastewater from these agglomerations located along the wadi. Seasonally, water quality has decreased from winter to summer, probably in relation to flow variations. As such, priority should be given to reducing these sources of pollution in order to protect water resources and improve water quality in the watershed.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2020-01-31
How to Cite
Talhaoui, A., Hmaidi, A. E., Jaddi, H., Ousmana, H., & Manssouri, I. (2020). Calcul De L’indice De Qualité De L’eau (IQE) Pour L’évaluation De La Qualité Physico-Chimique Des Eaux Superficielles De L’Oued Moulouya (NE, Maroc). European Scientific Journal, ESJ, 16(2), 64. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v16n2p64