Activité Antioxydante Et Teneur En Flavonoïdes De Cinq Plantes De La Famille Des Fabaceae Utilisées Contre De l’Ostéoporose Au Centre De La Côte d’Ivoire

  • Kouadio N’guessan Jules Laboratoire de Botanique et Valorisation des Ressources Végétales, Sciences de la Nature, Université Nangui Abrogoua, Abidjan, Côte d’Ivoire
  • Kouassi Kouadio Aubin Laboratoire de Botanique et Valorisation des Ressources Végétales, Sciences de la Nature, Université Nangui Abrogoua, Abidjan, Côte d’Ivoire
  • Ahoua Angora Rémi Constant Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire, Abidjan
  • Yao Konan Centre National de Floristique, Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d'Ivoire Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire, Institut Botanique Aké-Assi d’Andokoi, Abidjan, Côte d’Ivoire
  • Kanga Yao Université Peleforo Gon Coulibaly de Korhogo, UFR Sciences Biologique
  • Moya Bi George Laboratoire de Botanique et Valorisation des Ressources Végétales, Sciences de la Nature, Université Nangui Abrogoua,Côte d’Ivoire
  • Koné Mamidou Witabouna Laboratoire de Botanique et Valorisation des Ressources Végétales, Sciences de la Nature, Université Nangui Abrogoua, Côte d’Ivoire Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire, Abidjan
Keywords: Plantes Médicinales, Flavonoïdes, Isoflavones, Antioxydants, Fabaceae, Ostéoporose

Abstract

La déficience hormonale due à l’âge entraîne entre autres une augmentation de la fragilité osseuse. Pour lutter efficacement contre cette affection, de nombreux auteurs ont préconisé l’usage des plantes. Dans le but d’apporter une contribution à la freinée de cette pathologie, cette étude a été menée en vue de valoriser des plantes médicinales riches en phytœstrogènes comme une solution alternative contre l’ostéoporose. Pour ce faire, les teneurs en flavonoïdes et isoflavones de cinq plantes issues de la famille des Fabaceae ont été déterminées par les méthodes spectrophométriques. Aussi a été évalué le pouvoir anti-radicalaire de ces plantes en utilisant les méthodes au DPPH et à l’ABTS. La présente étude indique la présence d’isoflavones et flavonoïdes dans les extraits de plantes à l’exception de celui des racines de Piliostigma thonningii. Les feuilles de Uraria picta possèdent les plus fortes teneurs de flavonoïdes avec 334,48±0,49 mg EQ /100g d’extrait, suivies de celles de Pericopsis laxiflora avec 210,27±0,71 mg EQ /100g d’extrait. Ces deux plantes présentent également des teneurs élevées en isoflavones avec respectivement 66,61±1,23 mg GNT /100g d’extrait et 21,05±1,15 mg GNT /100g d’extrait. Les feuilles, les racines et l’écorce de tige de Pericopsis laxiflora présentent les plus fortes activités antioxydantes avec respectivement, 95,86±9,27%, 91,02±0,58% et 99,99±0,0% d’inhibition pour le radical DPPH et respectivement 100±0,00 %, 92,53±1,26 % et 99,99±0,01 % d’inhibition pour le radical ABTS. Les résultats montrent que ces plantes peuvent avoir un intérêt dans la prévention et/ou le traitement de l’ostéoporose.

The hormonal deficiency due to age causes among others an increase of the fragility bone. To effectively control this disease, many authors have recommended the use of plants. In order to contribute to the reduction of this disease, this study was carried out with a view to promoting medicinal plants rich in phytoestrogens as an alternative solution against osteoporosis. For this purpose, the flavonoid and isoflavone contents of five plants from the Fabaceae family were determined by spectrophometric methods. Also the antifree radical potency power of these plants was evaluated using DPPH and ABTS methods. The anti-free radical potency of these plants was also evaluated using the DPPH and ABTS methods. This study indicates the presence of isoflavones and flavonoids in the plant extracts except for Piliostigma thonningii roots. Uraria picta leaves have the highest flavonoid contents with 334.48±0.49 mg EQ /100g dry matter, followed by Pericopsis laxiflora leaves with 210.27±0.71 mg EQ /100g dry matter. These two plants have also high isoflavone contents with 66.61±1.23 mg GNT /100g DM and 21.05±1.15 mg GNT /100g DM, respectively. The leaves, roots and stem bark of Pericopsis laxiflora showed the highest antioxidant activities with 95.86±9.27%, 91.02±0.58% and 99.99±0.0% of inhibition, respectively for the DPPH radical and 100±0,00 %, 92,53±1,26 % and 99,99±0,01 % of inhibition, respectively for the ABTS radical. The results showed that these plants may have an interest in the prevention and/or treatment of osteoporosis.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2020-01-31
How to Cite
Jules, K. N., Aubin, K. K., Constant, A. A. R., Konan, Y., Yao, K., George, M. B., & Witabouna, K. M. (2020). Activité Antioxydante Et Teneur En Flavonoïdes De Cinq Plantes De La Famille Des Fabaceae Utilisées Contre De l’Ostéoporose Au Centre De La Côte d’Ivoire. European Scientific Journal, ESJ, 16(3), 84. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v16n3p84