Occurrence Des Parasites Dans Les Poissons Collectés Au Niveau Du Littoral Marocain

  • Saïd Dahani Unité d’Hygiène et Industrie des Denrées Alimentaires d’Origine Animale, Département de Pathologie et Santé Publique Vétérinaires, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat, Maroc
  • Nourredine Bouchriti Unité d’Hygiène et Industrie des Denrées Alimentaires d’Origine Animale, Département de Pathologie et Santé Publique Vétérinaires, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat, Maroc
  • Ikbal Benabbes Unité d’Hygiène et Industrie des Denrées Alimentaires d’Origine Animale, Département de Pathologie et Santé Publique Vétérinaires, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat, Maroc
  • Amina Boudakkou Unité d’Hygiène et Industrie des Denrées Alimentaires d’Origine Animale, Département de Pathologie et Santé Publique Vétérinaires, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat, Maroc
  • Abderrahim Chiaar Laboratoire d'Histopathologie, Centre Spécialisé en Pathologie des Animaux Aquatiques, INRH de Tanger
Keywords: Parasites, Poissons, Anisakis, Littoral Marocain, RASFF

Abstract

Dans cet article, nous traitons de l’occurrence des parasites des poissons au niveau du littoral marocain. L’analyse des données du portail RASFF entre 1979 et juillet 2019, a révélé que la présence des parasites constitue l’un des principaux motifs de refoulement des poissons et produits dérivés exportés du Maroc vers les pays de l’Union Européenne. Un travail de terrain visant la recherche directe des parasites par inspection visuelle a concerné 1678 pièces de poissons de différentes espèces dont 537 proviennent de l’Atlantique (port d’Essaouira et marché de gros de Casablanca) et 1141 pièces de la Méditerranée. Cinq groupes de parasites ont été trouvés: Nématodes, xénomes, trématodes, isopodes et copépodes. L’ampleur du parasitisme est presque la même au niveau du littoral méditerranéen (31,1%) et l’atlantique (32,0%). Les nématodes (Complexe Anisakis + acanthocéphales) occupent la majeure partie des parasites au niveau de l’Atlantique et de la méditerranée avec des prévalences respectives de 21,4% et 24,9%. La larve plerocercoïde du cestode Gymnorhynchus gigas a été trouvée chez le sabre argenté (Lepidopus caudatus) avec une prévalence de 8,3% au niveau de l’Atlantique.

In this article, we address the occurrence of fish parasites in the Moroccan coast. An analysis of data available on the RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed) portal covering the period from 1979 to July 2019, revealed that the presence of parasites is one of the main reasons for border rejection of fish and fish products exported from Morocco to the European Union. The field study concerned a direct search for parasites by visual inspection in 1678 fish specimens including 537 from the Atlantic coast (port of Essaouira and wholesale market of Casablanca) and 1141 from the Mediterranean. Five groups of parasites were found namely nematodes, xenomas, trematodes, isopods and copepods. The extent of parasitism was almost identical in the Mediterranean (31.1%) and Atlantic (32.0%) coasts. Nematodes (Anisakis complex + acanthocephalans) represent the majority of parasites found in fish originating from both the Atlantic and the Mediterranean with a respective prevalence of 21.4% and 24.9%. The plerocercoid larva of the cestode Gymnorhynchus gigas was found in the silver scabbardfish (Lepidopus caudatus), originating from the Atlantic coast, with a prevalence of 8.3%.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2019-12-31
How to Cite
Dahani, S., Bouchriti, N., Benabbes, I., Boudakkou, A., & Chiaar, A. (2019). Occurrence Des Parasites Dans Les Poissons Collectés Au Niveau Du Littoral Marocain. European Scientific Journal, ESJ, 15(36), 497. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v15n36p497