Caracterisation Hydrogeochimique Des Eaux Souterraines Des Aquiferes De Socle De La Commune De Natitingou Au Benin

  • Tinantikpa N’tcha Direction Générale des Hydrocarbures et autres Combustibles Fossiles Ministère de l'eau et des Mines, Cadjèhoun, Bénin
  • Wèré Gédéon Sambienou Laboratoire d’Hydrologie Appliquée, Institut National de l’Eau (INE), Université d’Abomey-Calavi,Cotonou, Bénin
  • Abdoukarim Alassane Laboratoire d’Hydrologie Appliquée, Institut National de l’Eau (INE), Université d’Abomey-Calavi,Cotonou, Bénin
  • Moussa Boukari Laboratoire d’Hydrologie Appliquée, Institut National de l’Eau (INE), Université d’Abomey-Calavi,Cotonou, Bénin
  • Christophe Kaki Département des Sciences de la Terre, Faculté des Sciences et Techniques, Université d’Abomey-Calavi,Abomey-Calavi, Bénin
  • Daouda Mama Laboratoire d’Hydrologie Appliquée, Institut National de l’Eau (INE), Université d’Abomey-Calavi, Cotonou, Bénin
Keywords: Eaux Souterraines, Faciès Hydrogéochimique, Analyse En Composantes Principales, Classification Hiérarchique Ascendante, Minéralisation, Commune De Natitingou

Abstract

L’objectif de cette étude est de préciser la nature hydrochimique des eaux souterraines de la commune de Natitingou et d’identifier les processus responsables de leur minéralisation, afin de contribuer à leur gestion durable. La méthodologie appliquée est basée sur une combinaison des techniques hydrochimiques et d’analyses statistiques (ACP et CHA). Les résultats issus des analyses physico-chimiques montrent une minéralisation comprise entre 40 et 3240 μS/cm pour une moyenne de 465,64 μS/cm. Les eaux souterraines étudiées sont généralement acides à neutres, avec un pH variant entre 4,1 et 7,3. Elles se classent, de par leurs anions, en deux principaux faciès hydrogéochimiques : celui bicarbonaté (75% des eaux) dont 45% de bicarbonaté calcique et 30% de bicarbonaté sodique et celui chloruré (25% des eaux) dont 17% de chloruré sodique et 8% de chloruré calcique. Les différentes corrélations entre les ions majeurs et les analyses statistiques ont permis d’identifier trois processus hydrogéochimiques qui participent à la minéralisation des eaux. Le processus dominant est l’hydrolyse des minéraux silicatés, suivi des échanges cationiques, puis l’apport anthropogénique qui influence la minéralisation en polluant les eaux.

The aim of this study is to specify the hydrochemical nature of the groundwater in the commune of Natitingou and to identify the processes responsible for its mineralization, in order to contribute to its sustainable management. The methodology applied is based on a combination of hydrochemical techniques and statistical analysis (PCAand AHC). The results of the physico-chemical analyses show a mineralization between 40 and 3240 μS/cm for an average of 465.64 μS/cm. The groundwater studied is generally acidic to neutral, with a pH varying between 4.1 and 7.3. They are classified, by their anions, in two main hydrogeochemical facies: bicarbonate (75% of the waters) including 45% calcium bicarbonate and 30% sodium bicarbonate and chlorinated (25% of the waters) including 17% sodium chloride and 8% calcium chloride. The different correlations between the major ions and the statistical analyses made it possible to identify three hydrogeochemical processes that participate in the mineralization of the waters. The dominant process is the hydrolysis of silicate minerals, followed by cationic exchanges, then the anthropogenic contribution which influences the mineralization by polluting the waters.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2020-02-29
How to Cite
N’tcha, T., Sambienou, W. G., Alassane, A., Boukari, M., Kaki, C., & Mama, D. (2020). Caracterisation Hydrogeochimique Des Eaux Souterraines Des Aquiferes De Socle De La Commune De Natitingou Au Benin. European Scientific Journal, ESJ, 16(6), 65. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v16n6p65