Croyances Traditionnelles et Conservation du Crocodylus Suchus Dans les Mares Sacrées de Bazoulé et de Sabou (Burkina Faso)

  • Ilassa Ouedraogo Laboratoire de Biologie et Écologie Animales, Université Joseph KI-ZERBO, Burkina Faso, Ouagadougou
  • Adama Oueda Laboratoire de Biologie et Écologie Animales, Université Joseph KI-ZERBO, Burkina Faso, Ouagadougou
  • Napoko Malika Kangoye Laboratoire de Biologie et Écologie Animales, Université Joseph KI-ZERBO, Burkina Faso, Ouagadougou
  • Massamba Thiam Laboratoire de Zoologie des Vertébrés Terrestres, Université Cheikh Anta Diop de Dakar Sénégal, Dakar
  • Justine Kabore Laboratoire de Biologie et Écologie Animales, Université Joseph KI-ZERBO, Burkina Faso, Ouagadougou
  • Gustave B. Kabre Laboratoire de Biologie et Écologie Animales, Université Joseph KI-ZERBO, Burkina Faso, Ouagadougou
Keywords: C. Suchus, Sites Sacrés, Activités Anthropiques, Burkina Faso

Abstract

De janvier 2016 à mai 2017, C. suchus de deux mares sacrées des villages de Bazoulé et de Sabou ont fait l’objet d’un suivi. L’objectif était de mettre en évidence les perceptions et les croyances locales des populations, puis capitaliser les mesures de conservation endogènes. Les attitudes, les croyances et les perceptions locales des populations sur le crocodile ont été étudiées à partir d’une approche ethno-zoologique basée sur des interviews à l’aide d’un questionnaire. Des inventaires diurnes et nocturnes ont été conduits afin de déterminer la structure de la population de crocodiles. Les résultats de cette étude suggèrent que les croyances traditionnelles jouent un rôle très important dans la protection et la conservation de C. suchus dans les villages de Bazoulé et Sabou. Un total de 268 individus de crocodiles a été dénombré à Bazoulé dont 25% de nouveau-nés ; 17% de juvéniles ; 12% de subadultes et 10% d’adultes. À Sabou sur un total de 249 individus dénombrés, 22% sont des nouveau-nés ; 12% des juvéniles ; 12% des subadultes et 14% des adultes. Malgré les perceptions et les croyances traditionnelles qui assurent une certaine protection des crocodiles dans ces mares, des pressions dues aux activités anthropiques pourraient influencer leur abondance.

From January 2016 to May 2017, C. suchus from two sacred ponds in the villages of Bazoule and Sabou were monitored. The objective of this study was to highlight the local perceptions and beliefs of the populations, then capitalize on endogenous conservation measures. The local attitudes, beliefs and perceptions of the population about the crocodile were studied using an ethno-zoological approach based on interviews using a questionnaire. Diurnal and nocturnal inventories have been conducted to determine the crocodile population structure. The results of this study suggest that traditional beliefs play a very important role in the protection and conservation of C. suchus in Bazoule and Sabou villages. A total of 268 crocodile individuals have been counted in Bazoule: 25% of hatchlings; 17% of juveniles; 12% of subadults and 10% of adults. In Sabou out of a total of 249 individuals counted, 22% are hatchlings; 12% juveniles; 12% of sub-adults and 14% of adults. Despite traditional perceptions and beliefs that provide some protection for crocodiles in these ponds, pressures from anthropogenic activities could influence their abundance.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2020-02-29
How to Cite
Ouedraogo, I., Oueda, A., Kangoye, N. M., Thiam, M., Kabore, J., & Kabre, G. B. (2020). Croyances Traditionnelles et Conservation du Crocodylus Suchus Dans les Mares Sacrées de Bazoulé et de Sabou (Burkina Faso). European Scientific Journal, ESJ, 16(6), 188. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v16n6p188