Typologie Et Déterminants Des Stratégies D’adaptation Aux Changements Climatiques En Riziculture Au Nord Et Centre Du Bénin

  • Lionel Ulrich Ayedegue Ingénieur Agronome, Doctorant en Economie des Ressources Naturelles, Université de Parakou, Faculté d’Agronomie, Laboratoire d’Analyse et de Recherche sur les Dynamiques Economique et Sociale, Parakou, Bénin
  • Kassim Issaka Université de Parakou, Faculté d’Agronomie, Laboratoire d’Analyse et de Recherche sur les Dynamiques Economique et Sociale, Parakou, Bénin
  • Jacob Afouda Yabi Université de Parakou, Faculté d’Agronomie, Laboratoire d’Analyse et de Recherche sur les Dynamiques Economique et Sociale, Parakou, Bénin
Keywords: Caractérisation, Changement Climatique, Bénin, Riz, Stratégie D’adaptation

Abstract

La combinaison des stratégies d’adaptation semble être aujourd’hui les meilleures options qui permettent d’atténuer les effets des changements climatiques. C’est dans ce cadre que cette étude vise à réaliser une typologie des stratégies d’adaptation développées en riziculture au Bénin ainsi que les déterminants. Sur la base de la théorie des dynamiques adaptatives de Chia et al., l’hypothèse de travail est que les producteurs combinent plusieurs stratégies en fonction de leur situation pour faire face aux changements climatiques. L’étude s’est basée sur un échantillon de 144 riziculteurs enquêtés à l’aide d’un questionnaire et des entretiens. L’Analyse Factorielle des Correspondances Multiples (AFCM) suivie d’une Classification Hiérarchique Ascendante (CHA) ont permis de réaliser la typologie. Le modèle logit multinomial a permis d’identifier les déterminants de l’adoption des stratégies catégorisées. De l’AFCM, trois (03) catégories de stratégies se dégagent et se diffèrent par le contact des producteurs avec un projet sur le changement climatique, le niveau d’instruction, la zone agroécologique, le sexe et les informations sur les prévisions climatiques. Les riziculteurs de la Classe 1 adoptent et combinent les stratégies telles que les rotations culturales, l’accroissement des superficies cultivées, une plus grande utilisation d’engrais chimique et l’utilisation des variétés résistantes ; ceux de la classe 2 combinent le semis direct et l’utilisation des variétés de cycle court alors que ceux de la Classe 3 s’adaptent en combinant la diversification culturale et l’introduction de nouvelles spéculations. Les résultats du modèle logit multinomial révèlent que le sexe, le contact avec un projet sur le changement climatique, l’utilisation de la fumure organique et l’accès à l’information sur les prévisions climatiques sont les facteurs qui déterminent les stratégies. Les agents du développement de la filière riz devraient orienter des actions de soutien en tenant compte de ces résultats pour accompagner les acteurs.

Combining adaptation strategies are now options that can mitigate the effects of climate change. It is in this context that this study aims to make a typology of the adaptation strategies developed in rice growing in Benin. Based on the theory of adaptive dynamics of Chia et al., The working hypothesis is that producers combine several strategies depending on their situation to cope with climate change. The study was based on a sample of 144 rice farmers surveyed using a questionnaire and interviews. The Factorial Analysis of Multiple Correspondences (AFCM) followed by an Ascending Hierarchical Classification (CHA) made it possible to carry out the typology. The multinomial Logit model identified the determinants of the adoption of categorized strategies. From AFCM, three (03) categories of strategies are obtained and differ by the contact of producers with a project on climate change, level of education, agro-ecological zone, gender and information on forecasts climate. Class 1 rice farmers combine strategies such as crop rotations, increasing the area cultivated, Greater use of chemical fertilizers and the use of resistant varieties while those of Class 2 combine direct seeding and use of short cycle varieties and those of Class 3 combine crop diversification and the introduction of new crop. The multinomial logit model reveals gender, contact with a climate change project, the use of organic manure, and access to information on climate forecasts. These different determinants are the factors on which development agents in the rice sector should direct support actions to support actors.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2020-02-29
How to Cite
Ayedegue, L. U., Issaka, K., & Yabi, J. A. (2020). Typologie Et Déterminants Des Stratégies D’adaptation Aux Changements Climatiques En Riziculture Au Nord Et Centre Du Bénin. European Scientific Journal, ESJ, 16(6), 206. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v16n6p206