Impact Des Teneurs en Nitrates sur le Taux de Desserte en Eau Potable des Populations en Zone du Socle de DamagaramMounio (Est du Niger)

  • Abdou Hamidou Université Abdou Moumouni, Faculté des sciences et techniques, département de géologie, Laboratoire des chimies des eaux, Niamey, Niger
  • Sandao Issoufou Université Abdou Moumouni, Faculté des sciences et techniques, département de géologie, Laboratoire des chimies des eaux, Niamey, Niger
  • Ousmane Boureima Université Abdou Moumouni, Faculté des sciences et techniques, département de géologie, Laboratoire des chimies des eaux, Niamey, Niger
Keywords: Aquifère discontinu, Taux de desserte, Nitrates, Eau potable, DamagaramMounio

Abstract

Le socle du Damagaram-Mounio, zone d’étude, est situé dans la partie Est de la région de Zinder. Dans cette zone, les aquifères discontinus sont localisés dans des horizons fracturés, fissurés et/ou altérés des formations granitoïdes et métamorphiques du Précambrien et des granites jeunes fissurés. Ils sont captés essentiellement par des forages dont les taux d'échec, très élevés, peuvent dépasser les 50%. Par ailleurs, les débits de forages positifs sont inférieurs à 2 m3/h à plus de 85% d’entre eux. Ainsi, le problème de ressource en eau se pose avec acuité et le taux de couverture en eau est l’un des plus faibles du pays (57,46 %), alors que la moyenne nationale est de 70, 85%. Dans cette zone très peuplées, ce manque d’eau est aggravé par les teneurs de certains paramètres physico chimiques dont les nitrates d’où la présente étude qui a pour objectif principal la détermination des pourcentages des forages à forte teneurs en nitrates afin de connaitre leur impact sur le taux de desserte en eau potable des populations en zone du socle deDamagaramMounio. A l’issue des mesures in situ des paramètres physiques, des analyses chimiques des échantillons des eaux de nappes, l’interprétation des donnés a permis d’établir que 32% des points d’eau modernes échantillonnés présentent des teneurs en nitrates dépassant la limite fixée par l’OMS pour une eau de boisson (50mg/l), par conséquent, ces eaux sont non conforme à la consommation humaine. La distribution spatiale des teneurs en nitrates dans les eaux souterraines de la zone a montré que celles-ci sont plus accentuées entre les villes de Damagaram Takaya et Birni Kazoé qui se caractérisent par des valeurs supérieures à 100 mg/l. Par ailleurs, la relation entre les nitrates et les valeurs de la conductivité électrique, a montré que la minéralisation des eaux souterraines de la zone est contrôlée par les ions nitrates. Enfin, les teneurs isotopiques en 15N obtenues dans les eaux de la zone d’étude varient de 0 à 7,2, montrant ainsi que les nitrates pourraient provenir des engrains chimiques azotés et /ou de la nature du sol.

The basement of the Damagaram-Mounio study area is located in the eastern part of the Zinder region. In this zone, the discontinuous aquifers are located in fractured, cracked and / or altered horizons of the Precambrian granitoids and metamorphic formations and the fissured young granites. They are mainly captured by boreholes whose failure rates, which are very high, can exceed 50%. In addition, more than 85% of positive drilling flows are less than 2 m3 / h. Thus, the problem of water resources is acute and the rate of water coverage is one of the lowest in the country 57.46%, while the national average is 70.85%. In this densely populated area, this lack of water is aggravated by the contents of certain physico-chemical parameters in particular the nitrates hence the present study which main objective is to determine the percentages of boreholes with high nitrate contents in order to know their impact on the rate of drinking water supply for populations in the Damagaram Mounio basement area. After in situ measurements of physical parameters, chemical analyzes of groundwater samples, interpretation of the data made it possible to establish that 32% of modern water points sampled have nitrate contents exceeding the limit set by who for drinking water (50mg / l), therefore, these waters are unsuitable for human consumption. The spatial distribution of nitrate contents in the groundwater of the area has shown that it is more accentuated between the cities of Damagaram Takaya and Birni Kazoé which are characterized by values higher than 100 mg / l. Furthermore, the relationship between nitrates and the values of electrical conductivity has shown that the mineralization of groundwater in the area is controlled by nitrate ions. Finally, the isotopic contents of 15N obtained in the waters of the study area vary from 0 to 7.2, thus showing that the nitrates could come from nitrogenous chemical substances and / or from the nature of the soil.

 

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2020-02-29
How to Cite
Hamidou, A., Issoufou, S., & Boureima, O. (2020). Impact Des Teneurs en Nitrates sur le Taux de Desserte en Eau Potable des Populations en Zone du Socle de DamagaramMounio (Est du Niger). European Scientific Journal, ESJ, 16(6), 235. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v16n6p235