Etat Phytosanitaire Dans Les Plantations Industrielles De Bananiers Dans La Lutte Contre La Cercosporiose Noire En Côte d’Ivoire

  • Essis Brice Sidoine Centre National de Recherche Agronomique, Côte d’Ivoire
  • Dibi Konan Evrard Brice Centre National de Recherche Agronomique, Côte d’Ivoire
  • Traoré Siaka Centre National de Recherche Agronomique, Côte d’Ivoire
  • Kouakou Amani Michel Centre National de Recherche Agronomique, Côte d’Ivoire
  • N’zué Boni Centre National de Recherche Agronomique, Côte d’Ivoire
  • Kobenan Kouman Centre National de Recherche Agronomique, Côte d’Ivoire
  • Koné Daouda UFR Biosciences, Université Félix Houphouët Boigny, Côte d’Ivoire
Keywords: Etat Phytosanitaire, Environnement De Production, Plantations, Bananiers, Côte d’Ivoire

Abstract

La cercosporiose noire causée par le champignon Mycosphaerella fijiensis détruit le feuillage du bananier. Cette maladie apparaît sous forme de petits tirets noirs allongés sur les feuilles qui évoluent très rapidement en nécroses généralisées qui peuvent aboutir à la destruction totale des feuilles du bananier avant la récolte du régime. Elle entraîne ainsi une diminution des rendements et une maturation précoce des fruits. Les stratégies de lutte raisonnée pour le contrôle de la maladie qui s’appuient sur les méthodes d’avertissement, reposent sur le suivi de la maladie en bananeraie et sur l’observation de descripteurs climatiques (pluies, humidité, etc.). Cette étude portant sur l’environnement de production et sur l’organisation des équipes phytosanitaires, a été menée de 2008 à 2012 dans douze plantations industrielles de bananiers de Côte d’Ivoire. L’évaluation de l’état phytosanitaire a porté sur les caractéristiques environnementales (contrôle de l’enherbement, gestion de l’humidité et bordures des parcelles) et sur l’organisation des équipes phytosanitaires. Les résultats ont montré que les plantations Eglin à Agboville, à Azaguié et à Motobé ; WANITA Dabou ont présenté un état sanitaire acceptable, avec une nette progression des paramètres environnementaux observés. Quant aux plantations TIABAM, Rouchard Tagbadié, CDBCI Azaguié et SAKJ Aboisso, elles présentent des inquiétudes dans le redressement de l’état sanitaire de leurs parcelles. Dès 2010, toutesles plantations avaient la présence des équipes phytosanitaires qui numérisaient les observations de la maladie et faisaient le suivi régulier de l’évolution de la maladie. L’ensemble des plantations a montré une évolution positive dans la prise en compte des paramètres essentiels pour une gestion efficiente de la cercosporiose noire.

Black Sigatoka caused by the fungus Mycosphaerella fijiensis, destroys the foliage of banana. This disease appears as small elongated black dashes on the leaves which develop very rapidly into widespread necrosis which can lead to total destruction of banana leaves before the harvest of the bunch. It thus leads to reduced yields and early fruit ripening. Rational disease control strategies based on warning methods are based on monitoring the disease in banana plantations and on the observation of climatic descriptors (rainfall, humidity, etc.). This study on the production environment and the organization of phytosanitary teams was carried out from 2008 to 2012 in twelve industrial banana plantations in Ivory Coast. The evaluation of the phytosanitary status focused on the environmental characteristics (grassing control, moisture management and plot borders) and on the organization of the phytosanitary teams. The results showed that the Eglin plantations in Agboville, Azaguié and Motobé; WANITA Dabou presented an acceptable sanitary state, with a clear progression of the observed environmental parameters. As for the TIABAM, Rouchard Tagbadié, CDBCI Azaguié and SAKJ Aboisso plantations, they showed concern in the recovery of the sanitary state of their plots. As of 2010, all plantations had the presence of phytosanitary teams who digitized the observations of the disease and regularly monitored the evolution of the disease. All the plantations showed a positive evolution in taking into account the essential parameters for an efficient management of black Sigatoka.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2020-04-30
How to Cite
Sidoine, E. B., Brice, D. K. E., Siaka, T., Michel, K. A., Boni, N., Kouman, K., & Daouda, K. (2020). Etat Phytosanitaire Dans Les Plantations Industrielles De Bananiers Dans La Lutte Contre La Cercosporiose Noire En Côte d’Ivoire. European Scientific Journal, ESJ, 16(12), 393. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v16n12p393