Soins Prénatals et Accouchement Assisté en Guinée

  • Mamadou Saliou Balde Collaborative PhD Program (CPP)-African Economic Research Consortium (AERC)-Kenya. Université Felix Houphouët Boigny-Abidjan Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ScientifiqueUGLC-Guinée. Direction Nationale des Etudes Economiques et de la Prévision (DNEEP), Guinée
Keywords: Soins prénatals, accouchement assisté, négatif binomial, Guinée

Abstract

Des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) aux objectifs de développement durable (ODD), la santé maternelle occupe une place importante. En Guinée, la situation sanitaire des femmes enceintes demeure une préoccupation majeure. En effet, le taux de mortalité maternelle se situait à 576 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes en 2017. Les principales causes de cette mortalité maternelle élevée est la nonutilisation adéquate des services de soins prénatals ou l’absence d’assistance médicale à l’accouchement. L’objectif de cette étude est d’identifier les déterminants de la demande de soins prénatals, et de voir l’effet de ces soins sur l’accouchement assisté. Pour ce faire, les données utilisées sont celles de l’enquête démographique et de santé (EDS V). Elle a été conduite par l’institut national de la statistique (INS) avec l’assistance technique de la société ICF international. Cette étude utilise un modèle négatif binomial pour identifier les déterminants de la demande de soins prénatals, et une régression logistique pour voir l’effet de ces soins sur l’accouchement assisté. Les résultats montrent que les déterminants de la demande de soins prénatals sont : le niveau de vie du ménage, l’instruction de la femme et de son conjoint, le milieu de résidence, l’exposition de la femme à la télévision et la souscription à une assurance. Aussi, ils confirment l’effet positif des soins prénatals sur le recours à l’accouchement assisté. L’étude recommande la sensibilisation sur les avantages de la consultation prénatale et l’accouchement assisté sur la réduction de la morbidité et la mortalité maternelle. Aussi, la gratuité des consultations prénatales et la réduction des frais d’accouchement afin d’augmenter leurs utilisations.

From the millennium development goals (MDGs) to the sustainable development goals (SDGs), maternal health occupies an important place. In Guinea, the health situation, particularly that of pregnant women, remains a major concern. The maternal mortality rate stood at 576 maternal deaths per 100,000 live births in 2017. Most of the medical causes of maternal mortality are the lack of adequate use of prenatal healthcare services or the lack of medical assistance at delivery. This paper aims at identifying the driving factors of the demand for antenatal healthcare and medical assistance at delivery. The study looks at the effect of antenatal healthcare on assisted childbirth in Guinea. The study used data from the 2018 wave of the demographic and health survey (DHS V) in Guinea conducted by the national institute of statistics (INS) with technical support from macro international. The paper employs a negative binomial model for the prenatal healthcare and a logit regression to assess the relationship between prenatal healthcare and assisted childbirth. The findings of the study indicate that the standard of living, education, residential milieu, exposure to women's media and insurance coverage are the most important determinants of the demand for antenatal healthcare. The results also confirm the positive effect of prenatal healthcare on the use of assisted childbirth. The paper recommends raising women's awareness of the advantages and benefits of prenatal consultation and assisted childbirth. Also, antenatal consultations should be made free of charge and delivery fees should be reduced to increase their use.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2020-06-30
How to Cite
Balde, M. S. (2020). Soins Prénatals et Accouchement Assisté en Guinée. European Scientific Journal, ESJ, 16(16), 21. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v16n16p21
Section
ESJ Social Sciences