Traumatismes de L’abdomen en Milieu Africain : Aspects Épidémiologiques, Diagnostiques, et Thérapeutiques

  • Belemlilga G. L. Hermann Institut Supérieur des Sciences de la Santé, Université Nazi Boni, Centre Hospitalier Universitaire Sourô Sanou, Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
  • Zaré Cyprien Institut Supérieur des Sciences de la Santé, Université Nazi Boni, Centre Hospitalier Universitaire Sourô Sanou, Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
  • Yabré Nassirou Département de Chirurgie et Spécialités Chirurgicales, Centre Hospitalier Universitaire Sourô Sanou, Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
  • Keita Namori Département de Chirurgie et Spécialités Chirurgicales, Centre Hospitalier Universitaire Sourô Sanou, Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
  • Somé O. Roland Institut Supérieur des Sciences de la Santé, Université Nazi Boni, Centre Hospitalier Universitaire Sourô Sanou, Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
  • Sanon B. Gustave Institut Supérieur des Sciences de la Santé, Université Nazi Boni, Centre Hospitalier Universitaire Sourô Sanou, Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
Keywords: Traumatisme Abdominal, Épidémiologie, Diagnostic, Traitement, Burkina Faso

Abstract

Introduction : La prise en charge des plaies et contusions del’abdomen est bien codifiée avec l’existence d’algorithmes. Au Burkina Faso,les ressources humaines, les moyens diagnostiques et thérapeutiques sontlimités. A cet égard, l’objectif de cette étude était d’étudier les aspectsépidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques des traumatismes del’abdomen. Patients et méthodes : L’étude en question était descriptiverétrospective, durant deux ans allant de janvier 2017 à décembre 2018 au CHUSourô Sanou de Bobo-Dioulasso. Les patients inclus avaient un diagnostic deplaie ou de contusion de l’abdomen. Les patients ayant un dossier incompletont été exclus. Résultats : Durant l’étude l’information de 63 patients a étécolligée, 51 hommes et 12 femmes. L’âge moyen était de 22 ans. Les accidentsde la circulation routière étaient au nombre de 25. Parmi ces traumatismesfiguraient 39 contusions et 24 plaies de l’abdomen. Une instabilitéhémodynamique était présente chez 15 patients. Les présentations cliniquesétaient : 25 cas de douleurs abdominales, 14 cas d’hémopéritoine, 12 cas desyndrome péritonéal, 9 cas d’éviscération. Les lésions de la rate étaient présentes dans huit cas. Les polytraumatismes étaient au nombre de 16.L’échographie abdominale était réalisée dans 19 cas, l’ASP dans 22 cas. Letraitement chirurgical a été réalisé chez 26 patients. La laparotomie était nonthérapeutique (ne nécessitant pas de geste chirurgical spécifique) chez 15patients. Les complications postopératoires comportaient cinq cas desuppuration pariétale, un cas de péritonite postopératoire. Le décès étaitsurvenu chez huit (12,7%) patients et la durée d’hospitalisation moyenne étaitde 8,5 jours. Conclusion : Les traumatismes de l’abdomen concernent lesadultes jeunes de sexe masculin, et sont dus aux accidents de la circulationroutière. L’ASP et l’échographie au lit du patient ne sont pasréalisées. Le tauxde laparotomie non thérapeutique est élevé ainsi que la mortalité.

Introduction: The management of wounds and contusions of theabdomen is well codified with the existence of algorithms. In Burkina Faso,human resources, diagnostic and therapeutic means are limited. This paperfocuses on studying the epidemiological, diagnostic, and therapeutic aspects of trauma in the abdomen. Patients and Methods: This study employs adescriptive retrospective for two years beginning from January 2017 toDecember 2018 in Sourô Sanou University Hospital of Bobo-Dioulasso. Thepatients included in the study were diagnosed with a wound or contusion ofthe abdomen. Patients with incomplete records were excluded. Results:During the study, the data of 63 patients were collected, 51 men and 12women. The mean age was 22 years old. There were 25 road traffic accidents.Among these injuries were 39 bruises and 24 abdominal wounds.Hemodynamic instability was present in 15 patients. The clinical presentationswere: 25 cases of abdominal pain, 14 cases of hemoperitoneum, 12 cases ofperitoneal syndrome, and 9 cases of evisceration. Lesions of the spleen werepresent in 8 cases and there were 16 polytrauma cases. Abdominal ultrasoundwas performed in 19 cases, abdominal X-rays in 22 cases. Surgical treatmentwas carried out in 26 patients. Laparotomy was non-therapeutic (not requiringa specific surgical procedure) in 15 patients. Postoperative complicationsincluded five cases of parietal suppuration, one case of postoperativeperitonitis. Death occurred in eight (12.7%) patients. The average length ofhospital stay was 8.5 days. Conclusion: Trauma to the abdomen is of interestto young adult males, and it occurs majorly due to traffic accidents. Abdominalx-rays and patient bedside ultrasound are not performed. The rate of nontherapeutic laparotomy is high as well as the mortality.

 

Downloads

Download data is not yet available.

Metrics

Metrics Loading ...
Published
2020-07-30
How to Cite
G. L. Hermann, B., Cyprien, Z., Nassirou, Y., Namori, K., Roland, S. O., & Gustave, S. B. (2020). Traumatismes de L’abdomen en Milieu Africain : Aspects Épidémiologiques, Diagnostiques, et Thérapeutiques. European Scientific Journal, ESJ, 16(21), 132. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v16n21p132
Section
ESJ Natural/Life/Medical Sciences