Caractérisation Spatiotemporelle Et Analyse De La Tendance Des Températures Au Sénégal

  • Papa Malick Ndiaye Laboratoire Leïdi “Dynamique des Territoires et Développement”, Université Gaston Berger (UGB), Saint Louis, Sénégal
  • Demba Gaye Laboratoire de Géomatique et d’Environnement, Département de Géographie, Université Assane SECK de Ziguinchor, Sénégal
  • Seydou Alassane Sow Laboratoire Leïdi “Dynamique des Territoires et Développement”, Université Gaston Berger (UGB), Saint Louis, Sénégal
Keywords: Spatiotemporal characterization, Anomalies, Trend, Temperatures, Mann Kendall test, Senegal

Abstract

La connaissance de la variation spatiotemporelle des températures et l’analyse de leur tendance constituent un aspect essentiel dans la compréhension des changements climatiques et le développement de stratégies d’adaptation et de mitigation. L’objectif de ce travail est de contribuer à la connaissance de l’évolution des températures au Sénégal. De façon spécifique, il s’agit d’abord, de faire une caractérisation spatiotemporelle des températures, ensuite, de déterminer les anomalies et enfin de détecter les tendances des températures au Sénégal. Pour ce faire, les données mensuelles de températures maximale et minimale de 20 stations synoptiques sont utilisées. La méthodologie adoptée consiste à cartographier les températures (maximale, minimale et moyenne) aux échelles mensuelle et annuelle, détecter les anomalies par l’application de l’indice de Lamb et d’analyser les tendances par le test de Mann Kendall et la pente de Sen. Les résultats montrent que les températures moyennes varient de 19°C à 35°C et les mois de mars et avril sont les plus chauds. Du point de vue spatial, plus on s’éloigne des côtes, plus les températures sont élevées. La détection des anomalies révèle une hausse de 0,68°C et 1,27°C des températures maximale et minimale sur la période 1960 - 2015. L’analyse de tendance montre une augmentation significative des températures maximale et minimale annuelles et saisonnières sur la période 1960 - 2015 sur la quasi-totalité du pays. Les résultats montrent aussi une augmentation plus vite des températures minimales que celles maximales. Il serait donc important d’analyser la tendance des autres paramètres climatiques pour comprendre le pourquoi les températures minimales augmentent plus vite que celles maximales. Il serait intéressant aussi d’étudier les impacts de la hausse des températures sur les systèmes biophysiques et socioéconomiques du Sénégal.

Knowledge of the spatiotemporal variation in temperatures and the analysis of their trend is an essential aspect in understanding climate change and developing adaptation and mitigation strategies. The objective of this work is to contribute to the knowledge of the evolution of temperatures in Senegal. Specifically, it is first of all to do a spatiotemporal characterization of temperatures, then to determine anomalies and finally to detect temperature trends in Senegal. For this, monthly data of maximum and minimum temperatures from 20 synoptic stations are used. The methodology adopted consists in mapping the temperatures (maximum, minimum and average) on monthly and annual scales, detecting anomalies by applying the Lamb index and analyzing the trends by the Mann Kendall test and the slope of Sen. The results show that average temperatures vary from 19 ° C to 35 ° C and the months of March and April are the hottest. From a spatial point of view, the further away from the coast the higher the temperatures. The detection of anomalies reveals an increase of 0.68 ° C and 1.27 ° C in maximum and minimum temperatures over the period 1960 - 2015. Trend analysis shows a significant increase in annual and seasonal maximum and minimum temperatures over the period 1960 – 2015 in almost the all country. period 1960 - 2015. The results also show a faster increase in minimum temperatures than maximum ones. It would therefore be important to analyze the trend of other climatic parameters to understand why minimum temperatures are increasing faster than maximum ones. It would also be interesting to study the impacts of rising temperatures on Senegal's biophysical and socioeconomic systems.

 

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2020-11-30
How to Cite
Malick Ndiaye, P., Gaye, D., & Alassane Sow, S. (2020). Caractérisation Spatiotemporelle Et Analyse De La Tendance Des Températures Au Sénégal. European Scientific Journal, ESJ, 16(33), 105. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v16n33p105
Section
ESJ Natural/Life/Medical Sciences