Production Locale De Médicaments Issus De La Médecine Et Pharmacopée Traditionnelles : Analyse Des Déterminants De La Survie De L’unité De Production (UPHARMA))

  • Salfo Ouédraogo Chargé de recherche, Département Médecine Pharmacopée Traditionnelles et Pharmacie, Institut de Recherche en Sciences de la Santé (MEPHATRA-PH /IRSS), Burkina Faso. Laboratoire de Développement du Médicament, ED2S, Université Joseph KI-ZERBO, Burkina Faso
  • Marius Lompo Maitre de recherche, Département Médecine Pharmacopée Traditionnelles et Pharmacie, Institut de Recherche en Sciences de la Santé (MEPHATRA-PH /IRSS), Burkina Faso
  • Mohamadi Zeba Doctorant, Institut des Sciences des Sociétés, Institut de Recherche en Sciences de la Santé
  • Janvier Kini Chargé de recherche, Département Médecine Pharmacopée Traditionnelles et Pharmacie, Institut de Recherche en Sciences de la Santé (MEPHATRA-PH /IRSS), Burkina Faso. Gouvernance et Développement Inclusif, Institut de Recherche en Sciences Sociales d’Amsterdam (AISSR), Université d’Amsterdam, Pays-Bas
  • Ina Tata Traoré Attaché de recherche, Département Médecine Pharmacopée Traditionnelles et Pharmacie, Institut de Recherche en Sciences de la Santé (MEPHATRA-PH /IRSS),Burkina Faso
  • Charles B. Sombié Maitre-assistant, Laboratoire de Développement du Médicament, ED2S, Université Joseph KI-ZERBO, Burkina Faso; Centre d’excellence africain de formation, de recherche et d’expertises en Sciences du Médicament (CEA-CFOREM)
  • Sylvin Ouédraogo Directeur de recherche, Département Médecine Pharmacopée Traditionnelles et Pharmacie, Institut de Recherche en Sciences de la Santé (MEPHATRAPH /IRSS), Burkina Faso
  • Rasmané Semdé Professeur Titulaire, Laboratoire de Développement du Médicament, ED2S, Université Joseph KIZERBO, Burkina Faso; Centre d’excellence africain de formation, de recherche et d’expertises en Sciences du Médicament (CEA-CFOREM)
Keywords: Contraintes, Succès, Médicament, Phytomédicaments, Unité de production

Abstract

Introduction: L’accès durable à des médicaments de qualité et abordables par la production locale contribue au développement sanitaire et socioéconomique d’un pays. L’unité de production pharmaceutique (UPHRAMA) a été créée pour pallier à ce besoin au Burkina Faso. Cependant, elle rencontre d'énormes difficultés susceptibles d'entrainer sa fermeture. Objectif: L’objectif de cette étude est d’analyser les déterminants de la survie de l’unité de production de médicaments (UPHARMA). Méthodes: La méthodologie utilisée a combiné la recherche bibliographique et l’enquête de terrain qui a consisté en une série d’entretiens. Résultats/Discussion: Les résultats obtenus indiquent que l’unité n'a pas de personnalité juridique lui permettant de jouir d'une autonomie dans la gestion de ses activités. L'encrage institutionnel ne la permet pas de mener ses activités dans une logique d'entreprise commerciale compétitive. Les activités de l’unité se trouvent piégées par la procédure de gestion des actes administratifs et financières de la fonction publique. Au regard de ce constat, elle doit être envisagée comme étant une société à capitaux publics avec une personnalité juridique ayant une autonomie financière et de gestion. Conclusion: Au regard des analyses, il ressort que l’unité est soumise de façon caractéristique aux principes de l’administration publique marqué par la subordination, la dépendance et le contrôle qui reflètent le pouvoir de l'Etat. La création d’un nouveau statut juridique, celui d’entreprise publique autonome avec des modes de gestion et de financements adéquats favorisera la mobilisation de ressources pour booster les activités de recherche-développement de nouveaux phytomédicaments au sein de l’IRSS.

Introduction: Sustainable access to quality and affordable medicines through local production contributes to health and socio-economic development of a country. The pharmaceutical production unit (UPHRARMA) was created to address this issue in Burkina Faso. However, it encounters serious difficulties which could lead to its closure. Objective: The objective of this study is to analyze the determinants of the survival of this production unit. Methods: The method combined a bibliographic review and field survey which consisted of a number of interviews. Results/Discussion: The results showed that the unit has no legal form enabling autonomy in management activities. Its institutional anchor does not allow it to perform its activities as a competitive commercial enterprise. The activities of the unit are trapped by the public procedures of administrative and financial management. In that line, the status of the unit should be revised as a public shareholding company with a legal form allowing financial and management autonomy. Conclusion: Regarding the results, U-PHARAMA is subject to the public administration’s principles such as subordination, dependence and control. The new legal status will allow an autonomy of a public company with adequate management and financing mechanisms. This will encourage funds raising in order to mobilize resources for boosting research and development of new phytomedicines within the health sciences research institute.

Downloads

Download data is not yet available.

Metrics

Metrics Loading ...
Published
2020-12-31
How to Cite
Ouédraogo, S., Lompo, M., Zeba, M., Kini, J., Tata Traoré, I., Sombié, C. B., Ouédraogo, S., & Semdé, R. (2020). Production Locale De Médicaments Issus De La Médecine Et Pharmacopée Traditionnelles : Analyse Des Déterminants De La Survie De L’unité De Production (UPHARMA)). European Scientific Journal, ESJ, 16(36), 374. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v16n36p374
Section
ESJ Natural/Life/Medical Sciences