Flore, structure et état sanitaire des peuplements ligneux des parcs agroforestiers des forêts de Dindéresso et de Kuinima à l’ouest du Burkina Faso

  • Jérôme T. Yaméogo Université Nazi BONI, Institut du Développement Rural, Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
  • Rabiatou Ya Sadia Ouattara Université Nazi BONI, Unité de Formation et de Recherche en Sciences et Techniques, Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
  • Boalidioa Tankoano Université Nazi BONI, Institut du Développement Rural, Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
  • Mipro Hien Université Nazi BONI, Institut du Développement Rural, Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
  • Paulin Ouoba Université Nazi BONI, Unité de Formation et de Recherche en Sciences et Techniques, Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
Keywords: Parcs agroforestiers, Plantes parasites, Forêts classée, Vitellaria paradoxa, Burkina Faso

Abstract

Les parcs agroforestiers occupent des superficies non négligeables au Burkina Faso. Mais, du fait de la pression foncière, ils subissent des formes d’exploitation qui menacent leur existence dans le moyen terme. Pour une gestion durable des parcs agroforestiers, leur connaissance sur le plan floristique s’impose. C’est ainsi qu’une étude floristique a été menée dans les parcs agroforestiers des forêts classées de Dindéresso et de Kuinima à l’Ouest du Burkina Faso. L’objectif est de contribuer à une meilleure gestion du peuplement ligneux des parcs agroforestiers. Pour ce faire, un inventaire forestier dans des placettes circulaires de 900 m² a été réalisé en vue d’établir la liste floristique, la diversité spécifique et d’apprécier l’état de la régénération et l’état sanitaire des peuplements ligneux. Au total, 27 espèces ligneuses réparties en 14 familles et 27 genres dans les parcs agroforestiers de Dindéresso et 27 espèces ligneuses réparties en 12 familles et 26 genres dans les parcs agroforestiers de Kuinima ont été inventoriées. La diversité spécifique de Shannon-Weaver est faible avec 1,80 bit pour les parcs agroforestiers de Dindéresso et 1,33 bit pour ceux de Kuinima. La régénération est beaucoup plus marquée par l’espèce Vitellaria paradoxa Gaertn.f. suivie de Anacardium occidentaleL. [cult.]. Les taux de régénération sont de l’ordre de 54,12% et 9,41% pour Dindéresso puis 35,64% et 26,60% pour Kuinima respectivement, pour Vitellaria paradoxa et Anacardium occidentale. L’appréciation de l’état sanitaire révèle que 49,85% des pieds de Vitellaria paradoxa inventoriés dans la forêt classée de Kuinima sont parasités. Par contre dans la forêt classée de Dindéresso, le taux de parasitisme des pieds de Vitellaria paradoxa est de 13,37%. Au regard de ces taux de parasitisme, il est plus que nécessaire de développer des stratégies de lutte contre ces plantes parasites. À court et moyen termes si rien n’est fait, ces parasites affecteront considérablement les capacités de cette espèce agroforestière à fournir des biens et services.

Agroforestry parks occupy significant areas in Burkina Faso. But, due to land pressure, they are subjected to forms of exploitation which threaten their existence in the medium term. For a sustainable management of agroforestry parks, their flora knowledge is essential. Thus, a floristic study was carried out in the agroforestry parks of the classified forests of Dindéresso and Kuinima in western Burkina Faso. The objective is to contribute to better management of the woody settlement in agroforestry parks. So, a forest inventory in circular plots of 900 m² was carried out in order to establish the floristic list, the specific diversity and to assess the state of regeneration and the state of health of the woody settlement. A total of 27 woody species divided into 14 families and 27 genera in the agroforestry parks of Dindéresso and 27 woody species divided into 12 families and 26 genera in the agroforestry parks of Kuinima were inventoried. The specific diversity of Shannon-Weaver is low with 1.80 bit for the agroforestry parks of Dinderesso and 1.33 bit for those of Kuinima. Regeneration is much more marked by the species Vitellaria paradoxa Gaertn. f. followed by Anacardium occidentale L. [cult.]. The regeneration rates are of the order of 54.12% and 9.41% for Dindéresso, then 35.64% and 26.60% for Kuinima, respectively for Vitellaria paradoxa and Anacardium occidentale. The assessment of the health status reveals that 49.85% of Vitellaria paradoxa plants inventoried in the Kuinima classified forest are parasitized. On the other hand in the classified forest of Dindéresso, the rate of parasitism of the feet of Vitellaria paradoxa is 13.37%. In view of these parasitism rates, it is more than necessary to develop strategies to combat these parasitic plants. In the short to medium term, if left unchecked, these pests will significantly affect the ability of this agroforestry species to provide goods and services.

Downloads

Download data is not yet available.

Metrics

Metrics Loading ...
Published
2020-12-31
How to Cite
Yaméogo, J. T., Ouattara, R. Y. S., Tankoano, B., Hien, M., & Ouoba, P. (2020). Flore, structure et état sanitaire des peuplements ligneux des parcs agroforestiers des forêts de Dindéresso et de Kuinima à l’ouest du Burkina Faso. European Scientific Journal, ESJ, 16(40), 48. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v16n40p48