Maladies et plantes vasculaires du Karité (Vitellaria paradoxa Gaertn) au Bénin

  • Valerien A. Zinsou Laboratoire de Phytotechnie, d’Amélioration et de Protection des Plantes, Faculté d’Agronomie, Université de Parakou, Bénin
  • André A. Fanou Laboratoire de Phytotechnie, d’Amélioration et de Protection des Plantes, Faculté d’Agronomie, Université de Parakou, Bénin
  • Gildas C. Tchemadon Laboratoire de Phytotechnie, d’Amélioration et de Protection des Plantes, Faculté d’Agronomie, Université de Parakou, Bénin
  • Huguette A. Dossa Laboratoire de Phytotechnie, d’Amélioration et de Protection des Plantes, Faculté d’Agronomie, Université de Parakou, Bénin
  • Judith A. P. Doumatey Laboratoire de Phytotechnie, d’Amélioration et de Protection des Plantes, Faculté d’Agronomie, Université de Parakou, Bénin
  • Balkissou Amadou Sambo Poulo Laboratoire de Phytotechnie, d’Amélioration et de Protection des Plantes, Faculté d’Agronomie, Université de Parakou, Bénin
  • Rosalie Houénoumadin Laboratoire de Phytotechnie, d’Amélioration et de Protection des Plantes, Faculté d’Agronomie, Université de Parakou, Bénin
  • Armand K. Natta Laboratoire d’Ecologie, de Botanique et de Biologie Végétale, Faculté d’Agronomie, Université de Parakou, Bénin
Keywords: Karité, maladies, plantes parasites, plantes épiphytes, Vitellaria paradoxa

Abstract

La présente étude vise à évaluer les maladies et les plantes vasculaires du karité (Vitellaria paradoxa C. F. Gaertn) dans les savanes Soudanienne (SS) et Nord guinéenne (SNG) du Bénin. Pour ce faire, quarante sites au total ont été prospectés au cours du mois de juillet 2018. Sur chaque site, l’incidence et la sévérité des symptômes de maladies, la densité et la distribution des plantes vasculaires ont été étudiées. Des échantillons de feuilles malades, des plantes vasculaires du karité ont été prélevés pour lʼidentification au laboratoire. Lasiodiplodia theobromae, Colletotrichum gloeosporioides, Pestalotiopsis sp, Xanthomonas sp ont été les agents pathogènes identifiés. Les valeurs d’incidence étaient élevées dans la SS (59,6% L. theobromae, et de 42,2% Xanthomonas sp) et dans la SNG (67,5% Pestalotiopsis sp et de 55% L. theobromae). Les valeurs de sévérité étaient élevées dans la SS (39% L. theobromae et de 30,6% Xanthomonas sp) et dans la SNG (54,7% Pestalotiopsis sp et 43% L. theobromae). Les données collectées sur la densité des plantes vasculaires ont montré une Orchidiaceae holo-épiphyte (Calyptrochilum christyanum), une Moraceae hémi-épiphyte (Ficus thonningii), une Renonculaceae (Alafia barteri) et deux Loranthaceae (Tapinanthus dodoneifolius, Tapinanthus globiferus). T. dodoneifolius et T. globiferus sont plus répandus avec des taux d’infestation moyens respectifs de 68,67% et de 66,58% et des densités moyennes par plant respectives de 5,64 touffes et de 2,52 touffes. Ainsi, les efforts d’amélioration de la production de karité doivent prendre en compte les stratégies de lutte contre ces agents pathogènes et plantes vasculaires.

 

The present study aims to assess diseases and vascular plants of the shea-butter tree (Vitellaria paradoxa C. F. Gaertn) in Sudan Savanna (SS) and Northern Guinea Savanna (NGS) of Benin. Thus, forty (40) sites in total were surveyed in July 2018. On each site, incidence and severity of the disease symptoms, and density and distribution of vascular plants of the shea-butter tree were studied. Samples of diseased leaves and vascular plants of the sheabutter tree were collected for laboratory identification. The pathogens Lasiodiplodia theobromae, Colletotrichum gloeosporioides, Pestalotiopsis sp) and Xanthomonas sp were identified. The incidence values were high in SS (59.6% L. theobromae and 42.2% Xanthomonas sp) and in NGS (67.5% Pestalotiopsis sp and 55% L. theobromae). The severity values were high in SS (39% L. theobromae and 30.6% Xanthomonas sp) and in NGS (54.7% Pestalotiopsis sp and 43% L. theobromae). Data collected on the density of vascular plants of the shea-butter tree showed one holo-epiphytic Orchidiaceae (Calyptrochilum christyanum), one Moraceae (Ficus thonningii), one Renonculaceae (Alafia barteri) and two Loranthaceae (Tapinanthus dodoneifolius, Tapinanthus globiferus). T. dodoneifolius and T. globiferus were more widespread with respectively infestation rate of 68.67% and 66.58%, and respectively average densities per shea plant of 5.64 tufts and 2.52 tufts. Thus, efforts to improve shea-butter production must take into account strategies for disease pathogens and vacular plants control in the sheabutter parklands in Benin.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2021-03-31
How to Cite
Zinsou, V. A., Fanou, A. A., Tchemadon, G. C., Dossa, H. A., Doumatey, J. A. P., Sambo Poulo, B. A., Houénoumadin, R., & Natta, A. K. (2021). Maladies et plantes vasculaires du Karité (Vitellaria paradoxa Gaertn) au Bénin. European Scientific Journal, ESJ, 17(10), 270. https://doi.org/10.19044/esj.2021.v17n10p270
Section
ESJ Natural/Life/Medical Sciences