Connaissances, Attitudes Et Pratiques En Matiere De Cancer Du Col De L’uterus (Ccu) Chez Les Professionnels De Sante A Parakou Au Benin En 2016

  • Achille Awadé Afoukou Obossou UER en gynécologie Obstétrique, Faculté de Médecine, Université de Parakou, Bénin
  • Moufalilou Aboubakar UER en Gynécologie Obstétrique, Faculté des sciences de la Santé, Université d’Abomey Calavi, Bénin
  • Mathieu Ogoudjobi UER en Gynécologie Obstétrique, Faculté des sciences de la Santé, Université d’Abomey Calavi, Bénin
  • Sedjro Raoul Atade UER en gynécologie Obstétrique, Faculté de Médecine, Université de Parakou, Bénin
  • Mahublo Vinadou Vodouhe UER en gynécologie Obstétrique, Faculté de Médecine, Université de Parakou, Bénin
  • Rachidi Imorou Sidi UER en gynécologie Obstétrique, Faculté de Médecine, Université de Parakou, Bénin
  • Nicephore Dagan UER en gynécologie Obstétrique, Faculté de Médecine, Université de Parakou, Bénin
  • Fanny Maryline Nouessèwa Hounkponou Ahouingnan UER en gynécologie Obstétrique, Faculté de Médecine, Université de Parakou, Bénin
  • Kabibou Salifou UER en gynécologie Obstétrique, Faculté de Médecine, Université de Parakou, Bénin
  • Perrin René Xavier UER en Gynécologie Obstétrique, Faculté des sciences de la Santé, Université d’Abomey Calavi, Bénin
Keywords: Cancer Du Col De L’utérus, Connaissance, Attitudes, Pratiques

Abstract

Introduction: En Afrique et dans les pays en développement, le cancer du col de l’utérus représente le 1er cancer chez la femme. Objectifs: Evaluer les connaissances, attitudes et pratiques des professionnels de santé en matière de cancer du col de l’utérus à Parakou en 2016. Cadre et méthode d’étude: Il s’est agi d’une étude transversale descriptive de type connaissance, attitude et pratique (CAP) chez les agents de santé de la ville de Parakou au Nord du Bénin. Elle a couvert une période de 3 mois allant du 1ermars 2016 au 1er juin 2016. Résultats: Au total 133 agents de santé avaient participé à l’étude. L’âge moyen était de 36 ans ± 8 ans avec des extrêmes de 19 ans et 70 ans. Les facteurs de risque étaient connus par 1,5% de la population d’étude. Soixante-six virgule deux pour cent (66,2%) des enquêtés méconnaissaient l’existence de vaccins contre le HPV. La connaissance sur le cancer du col de l’utérus était 71,4%. Pour 98,5% le cancer du col de l’utérus est une affection grave et 81,2% trouvent que le dépistage de ce cancer est mal organisé au Bénin. De façon globale, 27,8% des agents avaient une attitude juste en matière de cancer du col de l’utérus. Soixante-dix-huit virgule neuf pour cent (78,9%) des enquêtés pratiquaient le dépistage de ce cancer. Parmi eux 71,4% pratiquent l’IVA/IVL et 14,3% le FCV mais seulement 1,5% des enquêtés avaient une pratique adéquate face au cancer du col de l’utérus. Au total 5 agents sur les 133 (3,8%) avaient un bon score CAP global. Conclusion: Ces résultats mettent en évidence la nécessité d’une formation continue des professionnels de santé y compris les paramédicaux en matière du cancer du col.

Introduction: in Africa and developing countries, cervical cancer is the leading cancer in women. Objectives: Assess knowledge, attitudes and practices of health care professionals as regards cervical cancer in Parakou in 2016. Framework and methodology: This was a descriptive cross-sectional knowledge, attitude and practice (KAP) study among health workers in the city of Parakou in northern Benin. It covered a period of 3 months from March 1, 2016 to June 1, 2016. Results: In total 133 health workers were involved in the survey. The average age was 36 years ± 8 years with extremes of 19 years and 70 years. The risk factors were known by 1.5% of the study population. Sixty-six-point two percent (66.2%) of respondents were unaware of the existence of HPV vaccines. On the whole, they had average knowledge of cervical cancer (71.4%). For 98.5% cervical cancer is a severe disease and 81.2% think that the screening of this cancer is poorly organized in Benin. Overall, only 27.8% of the workers had a right attitude as regards cervical cancer. Seventy-eight-point nine percent (78.9%) of respondents practiced screening for this cancer; 71.4% among them performed VIA/ VILI and 14.3% cervical smear but only 1.5% of the surveyed had a suitable attitude as regards cervical cancer. In total, only 5 workers out of 133 (3.8%) had a good overall KAP score. Conclusion: These results bring to the fore the need for continuing training for healthcare professionals including paramedics as regards cervical cancer.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2021-07-31
How to Cite
Afoukou Obossou, A. A., Aboubakar, M., Ogoudjobi, M., Atade, S. R., Vinadou Vodouhe, M., Imorou Sidi, R., Dagan, N., Hounkponou Ahouingnan, F. M. N., Salifou, K., & Xavier, P. R. (2021). Connaissances, Attitudes Et Pratiques En Matiere De Cancer Du Col De L’uterus (Ccu) Chez Les Professionnels De Sante A Parakou Au Benin En 2016. European Scientific Journal, ESJ, 17(25), 290. https://doi.org/10.19044/esj.2021.v17n25p290
Section
ESJ Natural/Life/Medical Sciences