Dynamiques spatiales et mobilités à Akonolinga (Cameroun)

  • Mediebou Chindji Chargée de cours au département de Géographie Université de Yaoundé I, Cameroun
  • Otsomotsi Mbida Alain Martin Démographe, Ministère de l'Économie, de la Planification et de l'Aménagement du Territoire, Cameroun
Keywords: Dynamiques spatiales, mobilités, immigration et pauvreté

Abstract

La ville d’Akonolinga, comme presque toutes les villes camerounaises, est le théâtre des dynamiques spatiales ces trente dernières années. Les conditions et le cadre de vie de cette petite ville ainsi que les activités économiques se sont considérablement dégradées. Ce constat semble être relayé par les déclarations des personnes ayant vécues à Akonolinga dans les années 1990 qui se désolent de la situation peu reluisante de cette ville jadis prospère et vivante. La présence des migrants constitue une donnée fondamentale dans l’analyse de cette situation. Ceuxci proviennent non seulement des campagnes environnantes, mais aussi de la quasi-totalité des régions administratives du Cameroun. Ces arrivées croissantes et continues ont des conséquences socio-économiques et environnementales. L’objectif de ce travail est de mettre en évidence l’impact de l’immigration sur la dynamique spatiale et l’accroissement de la pauvreté à Akonolinga. La méthodologie est centrée autour des enquêtes socio-économiques auprès de 342 ménages ; des interviews, des observations de terrain et la consultation de la littérature liée au thème en question. Les résultats montrent que les quartiers périphériques ont bénéficié de l’apport démographique des immigrants installés dans les quartiers centraux et péricentraux à leur arrivée. Ces migrants investissent dans les activités économiques des services et participent de fait à la création des richesses à Akonolinga. De nombreuses mesures ont été mises en œuvre pour limiter les déplacements des populations des zones rurales vers les zones urbaines. Ces mesures ont eu des résultats mitigés justifiant ainsi leur évaluation en vue de définir des politiques et programmes plus adaptés et à même de promouvoir un développement socioéconomique équilibré entre les villes et les campagnes.

 

During the last thirty years, socio-spatial dynamics have been observed in the urban space of Akonolinga. The conditions and living environment of this small town and its economic activities have deteriorated considerably. This observation seems to be relayed by the statements of people who lived in Akonolinga in the 1990s who are sorry for the poor condition of this once prosperous and lively city. Indeed, despite this situation, this city continued to welcome migrants. These come not only from the surrounding countryside, but also from almost all the administrative regions of Cameroon. These growing and continuous arrivals have multifarious consequences. The purpose of this work is to highlight the impact of immigration on spatial dynamics and increasing poverty in Akonolinga. The hypothetico-deductive method was mobilized and survey and census data were used for spatial and statistical analyzes. The results show that the outlying districts benefited from the demographic contribution of the immigrants settled in the central and pericentral districts on their arrival. Many measures have been implemented to limit the movement of people from rural areas to urban areas. These measures have had mixed results, justifying their evaluation with a view to defining more appropriate policies and programs that can promote balanced socioeconomic development between cities and the countryside.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2021-08-31
How to Cite
Chindji, M., & Alain Martin, O. M. (2021). Dynamiques spatiales et mobilités à Akonolinga (Cameroun). European Scientific Journal, ESJ, 17(28), 81. https://doi.org/10.19044/esj.2021.v17n28p81
Section
ESJ Humanities