Genre et pouvoir de prise de décision du type et de l’heure de repas: implications pour la sécurité alimentaire des ménages au Nord-Bénin (Afrique de l’Ouest)

  • Janvier Egah Laboratoire Société- Environnement (LaSEn), Faculté d’Agronomie, Université de Parakou, Bénin Université Catholique de Louvain, Belgique
  • Ibrahim El Ghazi Université Moulay Ismail, Cluster des Compétences Environnement et santé, Meknès, Maroc Université Catholique de Louvain, Belgique
  • Mohamed Nasser Baco Laboratoire Société- Environnement (LaSEn), Faculté d’Agronomie, Université de Parakou, Bénin
  • Marie-Paule Kestemont Université Catholique de Louvain, Belgique
Keywords: Genre, sécurité alimentaire, dépense alimentaire, prise de décision, Afrique de l’Ouest

Abstract

Le genre se trouve au centre des débats sur l’insécurité alimentaire des ménages. La présente étude vise à analyser l’influence de la participation des deux sexes au processus de prise de décision de l’heure de prise de repas et du type de repas consommé dans les ménages. Elle a été réalisée au Nord-Bénin auprès de 295 ménages aléatoirement sélectionnés. Les données collectées à l’aide d’un questionnaire digitalisé ont porté sur les caractéristiques socioéconomiques, le sexe du preneur de décision de l’heure de prise de repas et du type de repas consommé, les huit questions de l’échelle d’expérience de l’insécurité alimentaire des ménages. La statistique descriptive et la régression linéaire ont été utilisées pour analyser les données. Les résultats révèlent que la prise de décision unilatérale de l’heure de prise de repas par l’homme ou la femme a affecté négativement le niveau de sécurité alimentaire des ménages par rapport aux ménages dans lesquels la décision est prise par les deux sexes. Le choix du type de repas par l’homme a amélioré le niveau de sécurité alimentaire des ménages plus que les ménages où la décision est bilatérale. La dépense alimentaire de l’homme a négativement affecté le niveau de sécurité alimentaire des ménages alors que celle de la femme a contribué à son amélioration. La taille de ménage a influencé positivement le niveau de sécurité alimentaire des ménages. La promotion du genre doit être renforcée pour faciliter les décisions bilatérales de l’heure de prise de repas et responsabiliser les hommes face aux dépenses alimentaires.

Gender is at the center of the debate on household food insecurity. This study aims to analyze the influence of gender participation in the decisionmaking process of mealtime and type of meal consumed in households. A sample of 295 households was randomly selected to be surveyed in NorthBenin. Data collected using a digitized questionnaire included socioeconomic characteristics, gender of the decision-maker of mealtime and type of meal consumed, the eight questions of the Household Food Insecurity Experience Scale,, etc. Data were analyzed using descriptive statistics and linear regression. The results reveal that unilateral decision-making on mealtimes by either the man or the woman negatively affected the level of household food security more than households in which the decision is made by both sexes. Man’s choice of meal type improved household food security more than households where the decision is bilateral. Man's food expenditure negatively affected the level of household food security, while women's expenditure has contributed to its improvement. Household size positively influenced the level of household food security. Gender promotion should be strengthened to facilitate bilateral decisions of mealtime and empower men to take responsibility for the food expenditures of their households.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2021-09-30
How to Cite
Egah, J., Ghazi, I. E., Baco, M. N., & Kestemont, M.-P. (2021). Genre et pouvoir de prise de décision du type et de l’heure de repas: implications pour la sécurité alimentaire des ménages au Nord-Bénin (Afrique de l’Ouest). European Scientific Journal, ESJ, 17(33), 241. https://doi.org/10.19044/esj.2021.v17n33p241
Section
ESJ Humanities