Evaluation de l’efficacité d’un bio-fongicide à base de Lecanicillium lecanii (Zimmerm) sur les cercosporioses de l’arachide (Arachis hypogaea L.) en milieu réel

  • Konate G. Mamadou Université Joseph KI-ZERBO, Unité de Formation et de Recherche en Sciences de la Vie et de la Terre (UFR/SVT), Département de Biologie Végétale et Physiologie Végétales, Laboratoire Biosciences, Equipe Phytopathologie et Mycologie Tropicale, Burkina Faso
  • Dabire Kounbo Université Thomas SANKARA, Centre universitaire de Tenkodogo, Burkina Faso
  • Sanon Elise Université Joseph KI-ZERBO, Unité de Formation et de Recherche en Sciences de la Vie et de la Terre (UFR/SVT), Département de Biologie Végétale et Physiologie Végétales, Laboratoire Biosciences, Equipe Phytopathologie et Mycologie Tropicale, Burkina Faso
  • Bakiono Benovana Université Joseph KI-ZERBO, Unité de Formation et de Recherche en Sciences de la Vie et de la Terre (UFR/SVT), Département de Biologie Végétale et Physiologie Végétales, Laboratoire Biosciences, Equipe Phytopathologie et Mycologie Tropicale, Burkina Faso
  • Kusiele Somda Andjièrèyir Université Joseph KI-ZERBO, Unité de Formation et de Recherche en Sciences de la Vie et de la Terre (UFR/SVT), Département de Biologie Végétale et Physiologie Végétales, Laboratoire Biosciences, Equipe Phytopathologie et Mycologie Tropicale, Burkina Faso
  • Sankara Philippe Université Aube Nouvelle, Unité de Formation et de Recherche en Sciences et Technologies (UFR/ST), pôle Agronomie, Burkina Faso
Keywords: Arachide, hyperparasite, Lecanicillium lecanii, cercosporioses, traitement, Burkina Faso

Abstract

La lutte biologique est une méthode alternative à la lutte chimique ayant des effets néfastes sur la santé des producteurs, des consommateurs et de l’environnement. Les maladies foliaires, en l’occurrence les cercosporioses causées par Cercospora arachidicola et Phaeoisariopsis personata handicapent la production arachidière dans le monde en général, et particulièrement au Burkina Faso. Cette étude a consisté à utiliser une souche A de Lecanicillium lecanii, à des traitements différents contre le développement des cercosporioses. Pour ce faire, quatre traitements, T1, T2, T3 et T4, ont été appliqués sur deux variétés, la TS32-1 et la PC79-79 respectivement chaque deux jour, chaque semaine, chaque dix jour et chaque deux semaine. Le dispositif expérimental est un bloc de Fisher complètement randomisé à trois répétitions, constituée chacune de 5 blocs dont 4 blocs correspondant chacun à un traitement et un bloc constituant le témoin. L’étude, conduite à Gampèla, au Burkina Faso a permis de mesurer les paramètres tels que la levée au 21ème JAS, la densité de peuplement au 32ème JAS, l’incidence des cercosporioses et l’envahissement foliaire, le taux de survie, le pourcentage de défoliation et les composantes de rendement. L’étude a permis de montrer que les traitements ont eu un effet réductif sur le développement des cercosporioses au niveau des deux variétés, surtout sur la variété sensible TS32-1. Le traitement effectué chaque deux jour a donné le meilleur contrôle des cercosporioses avec une note moyenne de 3,5 sur TS32- 1 et de 2,75 sur PC79-79. Sur les composantes du rendement, les traitements ont également permis d’obtenir de bons résultats comparés aux résultats du témoin pour les deux variétés. En effet, le témoin a enregistré de 318,7 et 402,3 kg/ha respectivement pour les variétés TS32-1 et PC79-79 et les autres traitements ont obtenu des rendements compris entre 507,7 et 1656,7 kg/ha.

Biological control is an alternative method to chemical control, which has adverse effects on the health of producers, consumers and the environment. Foliar diseases, in this case cercosporioses caused by Cercospora arachidicola and Phaeoisariopsis personata, handicap peanut production in the world in general, and particularly in Burkina Faso. This study consisted in using a Lecanicillium lecanii strain A, with different treatments against the development of cercosporioses. To do this, four treatments, T1, T2, T3 and T4, were applied to two varieties, TS32-1 and PC79-79 respectively every two days, every week, every ten days and every two weeks. The experimental set-up was a completely randomised Fisher block with three replicates, each consisting of five blocks, four of which corresponded to a treatment and one to a control. The study, conducted in Gampèla, Burkina Faso, measured parameters such as emergence at 21 days after planting, stand density at 32 days after planting, incidence of cercosporiosis and leaf invasion, survival rate, defoliation percentage and yield components. The study showed that the treatments had a reducing effect on cercosporium development in both varieties, especially in the susceptible variety TS32-1. The treatment applied every second day gave the best cercospora control with an average score of 3.5 on TS32-1 and 2.75 on PC79- 79. On the output components, the treatments also performed well compared to the control for both varieties. Indeed, the control recorded 318.7 and 402.3 kg/ha for TS32-1 and PC79-79 respectively and the other treatments obtained yields between 507.7 and 1656.7 kg/ha.

Downloads

Download data is not yet available.

References

DGESS. (2016). Résultats définitifs de la campagne agricole et de la situation alimentaire et nutritionnelle 2015-2016. Rapport annuel, BP : 7005 Ouagadougou (Burkina Faso).

FAOSTAT. (2O15). Food and Agricultural Organisation/Division de la statistique agricole www.faostat.org

Gams, W., Zare R. (2001). A revision of Verticillium Sect. Prostrata. III. Genetic classification. Nova Hedwigia 72, pp. 329–337.

Gillier, P. et Sylvestre, P. (1969). L’arachide. G. P. Maisonneuve et Larose, Paris, 292 p.

Goettel, M. S., Koike, M., Kim, J. J., Aiuchi, D., Shinya, R., Brodeur, J. (2008). Potential of Lecanicillium spp. for management of insects, nematodes and plant diseases. Journal of Invertebrate Pathology, 98: pp.256–261.

Koïta, K. (2007). Etude de l’efficacité d’extraits végétaux sur les cercosporioses de l’arachide (Arachis hypogaea L.). Mémoire de DEA, UFR/SVT, Université de Ouagadougou, 03 BP 7021 Ouagadougou 03, Burkina Faso, 70 p.

Nana, T. A. (2014). Essai de lutte intégrée par association de la lutte génétique et de la lutte biologique pour le contrôle de la rouille et des cercosporioses de l’arachide (Arachis hypogaea L.) au Burkina Faso., Thèse de doctorat, Université de Ouagadougou, BP. 7021, Burkina Faso, 169 p.

Nana T. A. (2009). Etude préliminaire pour une approche de lutte intégrée contre les maladies foliaires de l’arachide (Arachis hypogaea L.) au Burkina Faso. Mémoire de DEA, UFR/SVT, Université de Ouagadougou BP 7021, Burkina Faso, 68 p.

Ndoye, O. (1992). Point sur la recherche de la cercosporiose au Sénégal. ISRA, BP 17 Nioro Sénégal, 12 p.

Sankara, P. (1997). Evaluation des performances agronomiques et de la résistance à la rouille de génotypes d’arachide pour la création d’un idéotype au Burkina Faso. Thèse d’Etat, FAST, Université de Ouagadougou, 03 B.P 7021 Ouagadougou 03, Burkina Faso, 219p.

Sirima, A. (2013). Evaluation de génotypes d’arachide (Arachis hypogaea L.) d’origine américaine pour la résistance à la cercosporiose dans deux localités du Burkina Faso : Gampèla et Farako-bâ. Mémoire de Master, Université de Ouagadougou, 03 B.P 7021 Ouagadougou 03, Burkina Faso, 77 p.

Subrahmanyam, P., Mcdonald, D., Gibbons, R. W., Nigam, S. N., Nevill, D. J. (1982). Resistance to rust and late leaf spots diseases in some genotypes of Arachis hypogaea L. Peanut Science, 9: 1-10;

Thiombiano A. et Kampmann D. (2010). Atlas de la biodiversité de l’Afrique de l’Ouest, Tome II : Ouaga. Burkina Faso-Frankfurt/Main, 625p.

Zare, R. et Gams, W. (2001). A revision of Verticillium section Prostrata, IV – The genera Lecanicillium and Simplicillium gen. nov. Nova Hedwigia. 73 (1/2): pp. 1-50.

Zare, R., Gams, W. et Culham, A. (2000). A revision of Verticillium sect. Prostrata. I. Phylogenetic studies using ITS sequences. Nova Hedwigia 71, pp. 465–480.

Published
2022-06-30
How to Cite
Mamadou, K. G., Kounbo, D., Elise, S., Benovana, B., Andjièrèyir, K. S., & Philippe, S. (2022). Evaluation de l’efficacité d’un bio-fongicide à base de Lecanicillium lecanii (Zimmerm) sur les cercosporioses de l’arachide (Arachis hypogaea L.) en milieu réel. European Scientific Journal, ESJ, 18(21), 93. https://doi.org/10.19044/esj.2022.v18n21p93
Section
ESJ Natural/Life/Medical Sciences