Evaluation de l’Impact des Activités Anthropiques sur la Séquestration de Carbone dans la Parc National du Mont Sangbé, en Côte d’Ivore

  • Jeannot Tra Bi Tra Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa, Cote d’Ivoire
Keywords: Impact, Activités anthropiques, Espèces Arborescente, Biomasse, Taux de carbone

Abstract

La présente étude concerne l'évaluation de l'impact des activités anthropiques sur la capacité de séquestration du carbone du Parc National du Mont Sangbé (PNMS) fortement anthropisé. L'objectif principal était de contribuer à l'estimation de l'effet des activités anthropiques sur la capacité de séquestration du carbone du PNMS. Plus spécifiquement, il s'agissait : (1) de caractériser les activités anthropiques responsables de la dégradation du PNMS et (2) d'estimer l'impact de ces activités sur la capacité de séquestration du carbone du PNMS. Pour mener à bien l'étude, nous avons utilisé un dispositif d'échantillonnage composé de 14 blocs carrés de 1 ha chacun, comprenant chacun 100 parcelles carrées de 100 m² (10 mx 10 m). La collecte des données a été effectuée à l'aide d'un échantillonnage direct. Les activités anthropiques dont les plus incidentes sont les pratiques agricoles, ont provoqué la destruction massive d’espèces ligneuses arbrescentes dans le PNMS. Cela a occasionné une perte de capacité de séquestration du carbone du PNMS estimée à 43 tC/ha. Pour remédier à cette situation, il a été recommandé d'intensifier la surveillance du parc, la sensibilisation des populations et le développer des micro-projets pour les riverains.

 

The present study concerns the evaluation of the impact of anthropogenic activities on the carbon sequestration capacity of the highly anthropized Mont Sangbé National Park. The main objective was to contribute to the estimation of the effect of anthropogenic activities on the carbon sequestration capacity of the MSNP. Specifically, it was to : (1) characterize the anthropogenic activities responsible for the degradation and (2) estimate the impact of these activities on the carbon sequestration capacity of the MSNP. To conduct the study, we used a sampling design consisting of 14 square blocks of 1 ha each, each comprising 100 square plots of 100 m² (10 mx 10 m). Data collection was conducted using direct sampling. Anthropogenic activities, of which the most incidental are agricultural practices, have caused massive destruction of woody tree species in the SMNP. This has resulted in a reduction in the density, land area and diameter structure of woody stands on impacted sites. This has resulted in an estimated loss of carbon sequestration capacity of 43 tC/ha across the park. To remedy this situation, it was recommended to intensify the monitoring of the park, raise awareness and develop micro-projects for the local populations.

Downloads

Download data is not yet available.

References

1. Chave J., C. Andalo, S. Brown, M. A. Cairns J. Q. Chambers, D. Eamus, H. Folster, F. Fromard N. Higuchi, T. Kira, J.-P. Lescure, B. W. Nelson H. Ogawa, H. Puig, B. Riera, T. Yamakura, 2005. Tree allometry and improved estimation of carbon stocks and balance in tropical forests. Ecosystem Ecology, Oecologia (2005) 145: 87–99 DOI 10.1007/s00442-005-0100-x.
2. Chave J., Maxime R-M., Alberto B., Emmanuel C., Matthew S. Colgan. Welington B.C., Alvaro D. Tron Eld, Philip. M. 2014. Improved allometric models to estimate the aboveground biomass of tropical trees. Global Change Biologie. Mai 2014.
3. Brown S., 1997. Estimating Biomass and Biomass Change of Tropical Forests: a Primer. (FAO Forestry Paper - 134).
4. Dubé A., Saint-Laurent D. & Senécal G., 2006. Penser le renouvellement et la politique de conservation de la forêt urbaine à l’ère du réchauffement climatique 50p.
5. FAO, 2001. State of word’s forest 2001. Food and Agriculture Organization of the United Nations. Rome, 2001, 136 p.
6. FAO, 2010. Evaluation des ressources forestières mondiales 2010. Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, Département des forêts. Rapport national- Côte d’Ivoire. 60 p.
7. FAO/REDD+, 2017. Données forestières de base pour la REDD+ en Côte d’Ivoire. Inventaire de la biomasse forestière pour l’estimation des facteurs d’émission. FAO, 2017. 45 p.
8. IPCC, 2003.-Good practice guidance for land use, land-use change and forestry. Intergovernmental panel on climate change. National Greenhouse Gas Inventories Programme and Institute for Global Environ-mental Strategies, Kanagawa, Japan 295 p.
9. Guillaumet et Adjanohoun (1971) : Avenard et al, 1971.Le milieu naturel de la Côte d’Ivoire. ORSTOM (Mémoires n°50). Paris. 391 p.
10. Guillaumet Jean-Louis, Adjanohoun Edmond, (1971)- La végétation de la Côte d’Ivoire. In : Avenard Jean-Michel, Eldin Michel, Girard Georges, Sircoulon Jacques, Touchebeuf de Lussigny, Guillaumet Jean-Louis, Adjanohoun Edmond, Perraud Alain. Le milieu naturel de la Côte d’Ivoire Paris : ORSTOM, (50), 161-263. (Mémoires ORSTOM ;50). 391 p.
11. Kouamé A., P-S., N’Guessan K., E., 2013. Diversité végétale et estimation de la biomasse dans l’arboretum du Centre National Floristique (Abidjan, Côte d’Ivoire). DEA, UFR Biosciences d’Abidjan. 2012-2013.
12. Lescuyer G. & Locatelli B. 1999. Rôle et valeur des forêts tropicales dans le changement climatique ; Bois et Forêts des tropiques, 1999, n 260 (2) ; CIRAD- Terra ; 13.
13. Lauginie F., 2007. - Dans Conservation de la nature et aires protégées en Côte d’Ivoire. NEI/ Hachette et Afrique Nature, Abidjan, xx + 668 pp.
14. Nasi R., Mayaux P., Devers D., Bayol N., Eba’a Atyi R., Mugnier A., Cassagne B., Billand A. & Sonwa D. 2008. Un Aperçu des stocks de carbone et leurs variations dans les forêts du Bassin du Congo.206 p.
15. OIPR, 2002.- Loi n°2002-102 du 11 février 2002 relative à la création, à la gestion et au financement des parcs nationaux et des réserves naturelles de Côte d’Ivoire, 18 p.
16. Pagès P., 2002.-Analyse Factorielle Multiple appliquée aux variables qualitatives et aux donnés mixtes. Revue de statistique appliquée, 50 (4) : 5-37.
17. Pearce D., Moran D. (1994). The Economic value of Biodiversité. UICN 147 p.
18. Perraud A. (1971). Les sols. In : Avenard J-M., Eldin M., Girard G., Sircoulon J., Touchebeuf D.L.P., Guillaumet J-L, Adjanohoun E. Perraud A. Le milieu naturel de la Côte d'Ivoire.Paris : ORSTOM, (50), 269-391.(Mémoires ORSTOM ; 50).
19. PNUE, 2015.- Côte d’Ivoire, évaluation environnementale post-conflit, rapport publié en juillet 2015 par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement.
20. Raunkiaer C., 1934. The life forms of plants and statistical plant geographic, Oxford University Press, London (England), 632 p.
21. Rollet B., 1974. L'architecture des forêts denses humides sempervirentes de plaines. C.T.F.T., Paris, France. 298 p.
22. Sangne, Y.C, Adou Yao C.Y et N’Guessan K.E. 2008. Transformations de la flore d’une forêt dense semi décidue : impact des activités humaines (Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire).Agronomie Africaine XX : 111.
23. Sangne YC. 2009. Dynamique du couvert forestier d’une aire protégée soumise aux pressions anthropiques : cas de la Forêt Classée de Téné dans le Département d’Oumé (Centre-ouest de la Côte d’Ivoire). Thèse de Doctorat, Université de Cocody-Abidjan.
24. Stratégie de surveillance, 2015 : Rapport d’étude élaboré en Aout 2015 dans le cadre du Projet CORENA pour la gestion durable du Parc National du Mont Sangbé. 42p.
25. Virginie V., Maho N. R. 2012.-Evaluation rapide de la diversité faunique terrestre : l’état des lieux de quatre parcs nationaux : Azagny, Marahouet, Mont Péko et Mont Sangbé.(Afrique Nature International). Rapport d’étude. 33p.
26. WWF, 2016. Living planet report 2016. Risk and resilience in a new era. 128 p.
Published
2023-01-11
How to Cite
Tra Bi Tra, J. (2023). Evaluation de l’Impact des Activités Anthropiques sur la Séquestration de Carbone dans la Parc National du Mont Sangbé, en Côte d’Ivore. European Scientific Journal, ESJ, 1, 1. Retrieved from https://eujournal.org/index.php/esj/article/view/16314
Section
ESI Preprints