Prevalence et Facteurs de Risque de Lombalgie Chez Le Personnel Soignant A Lome (Togo)

  • Fianyo E. Service de Rhumatologie, CHR Lomé Commune, Université de Lomé-Togo
  • Agbobli Y.A. CHU Campus, Université de Lomé-Togo
  • Kakpovi K. Service de Rhumatologie, CHR Tomdè-Kara, Université de Kara-Togo
  • Houzou P. Service de Rhumatologie, CHU Kara, Université de Kara-Togo
  • Koffi-Tessio V.E.S. Service de Rhumatologie, CHU Sylvanus Olympio, Université de Lomé-Togo
  • Tagbor K. Service de Rhumatologie, Hôpital de Bè, Université de Lomé-Togo
  • Djanda M. CHR Lomé Commune, Université de Lomé-Togo
  • Oniankitan O. Service de Rhumatologie, CHU Sylvanus Olympio, Université de Lomé-Togo
  • Mijiyawa M. Service de Rhumatologie, CHU Sylvanus Olympio, Université de Lomé-Togo
Keywords: Lombalgie, Professionnels de santé, Facteurs de risque, Togo

Abstract

Objectif: Décrire la fréquence et les facteurs de risque associés à la lombalgie commune chez le personnel soignant du CHR Lomé Commune (CHR LC). Patients et Méthode: Il s’est agi d’une étude transversale réalisée du 15 décembre 2018 au 15 mars 2019 par autoquestionnaire auprès de 126 membres du personnel soignant hospitalier du CHR LC. Résultats: 79 travailleurs sur 126 ont rapporté une lombalgie au cours des 12 mois précédant l’enquête soit une prévalence de 62, 7 %. Ils se répartissaient en 51 femmes et 28 hommes. Il s’agissait majoritairement d’infirmiers (37 cas, 29,4%) et de gardes malades (24cas, 19%). L’âge moyen des lombalgiques était de 42 ± 8,1 ans. Les facteurs de risque identifiés étaient l’âge (p=0,002), le sexe féminin (p=0,026), et la non connaissance des règles d’hygiène de la colonne vertébrale (p=0,034). La prise en charge de la lombalgie a été essentiellement symptomatique et a reposé sur les antalgiques (88,9%), les AINS (80,5%), et la kinésithérapie (53,2%). Seuls 28 soignants (26,6%) connaissaient les règles d’hygiène de la colonne. Trente-quatre soignants (43%) avaient bénéficié d’un arrêt de travail d’une durée moyenne de 09 jours ± 7,5. Le nombre total de journées de travail perdues était 281. Deux soignants (2,5%) avaient bénéficié d’un changement de poste, et quatre soignants (5,1%) d’un aménagement de poste (sortie du tour de garde). Conclusion: L’impact de la lombalgie sur la vie professionnelle des soignants justifie une senbilisation de ceux-ci aux facteurs de risque et aux mesures préventives.

Objective: To describe the prevalence and the factors associated with low back pain among the health professionals in CHR Lomé Commune (CHR LC) in Togo. Patients and methods: A cross-sectional study was performed from December 2018 to March 2019 and included 126 staff members who filled-in a self-reported questionnaire. Results: 79 health workers (62.7%) among the 126 hospital staff reported low back pain during the preceding twelve months. They were 51 women and 28 men. The mean age of LBP patients was 42±8.1 years. The majority were nurses (37 cases, 29.4%) and nurse aides (24 cases, 19%). Their mean age was 42 ± 8,1 years. Factors associated with Low back pain included age (p=0.002), female gender (p=0.026), and lack of knowledge of back care techniques (p=0.034). Analgesics (88.9%), NSAID (80.5%), and physiotherapy (53.2%) were the most used tratements. Only 21 staff members (26,6%) knew back care techniques. Days off duty (absenteeism) has been observed in 34 (43%) of the hospitalstaff (mean : 09 days ± 7,5, total number of 281 days during the period of the survey). Professional activities were restricted in 6 cases (7,5%). Conclusion The professionnal impact of low back pain on health professionals is considerable. Risk factors and preventive measures should be taught.

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2019-11-30
How to Cite
E., F., Y.A., A., K., K., P., H., V.E.S., K.-T., K., T., M., D., O., O., & M., M. (2019). Prevalence et Facteurs de Risque de Lombalgie Chez Le Personnel Soignant A Lome (Togo). European Scientific Journal, ESJ, 15(33), 264. https://doi.org/10.19044/esj.2019.v15n33p264