Cancer Du Sein Inflammatoire Chez La Femme Camerounaise

  • Binyom Pierre R Service de Chirurgie Générale et Cancérologie des Polycliniques Innova de Yaoundé, Université de Douala, Cameroun
  • Zaré Cyprien Belemlilga G. L. Hermann Institut Supérieur des Sciences de la Santé, Université Nazi Boni, Centre Hospitalier Universitaire Sourô Sanou, Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
  • Fouelifack Ymele F Service de Gynécologie Obstétrique de l’Hôpital Central de Yaoundé, Assistant à l’ISTM – Université de Douala
  • Bwéllé Georges Service de Chirurgie Générale de l’Hôpital Central de Yaoundé, Université de Yaoundé 1, Cameroun
  • Bang Aristide Service de Chirurgie Viscérale du Centre Hospitalier Universitaire de Yaoundé, Université de Yaoundé 1 Cameroun
  • Ngowé Ngowé Sosso Maurice Aurélien Service de Chirurgie Générale de l’Hôpital Général de Yaoundé, Université Yaoundé 1, Cameroun
Keywords: Cancer Du Sein, Inflammatoire, Chimiothérapie, Cameroun

Abstract

Introduction : Le cancer du sein inflammatoire (CSI), est relativement fréquent chez la jeune femme camerounaise. L’objectif était de présenter les caractéristiques du CSI en milieu camerounais. Patients et méthodes : Il s’est agi d’une étude transversale descriptive, multicentrique à collecte rétrospective allant du 1er Janvier 2010 au 31 Décembre 2014. Ont été inclues toutes les femmes de nationalité camerounaise diagnostiquées pour un CSI histologiquement confirmé. Résultats : Vingt-et-un cas de CSI ont été colligés et représentaient 3% de l’ensemble des mastopathies dans quatre hôpitaux. L’âge moyen des patientes était de 37,7 ans. Quatorze (66,7%) femmes avaient consulté après un intervalle supérieur à six mois. La localisation de la tumeur était unilatérale dans tous les cas. Dix-huit (85,7%) des patientes avaient un statut ganglionnaire cliniquement positif. La taille tumorale médiane était de 5cm. Les patientes étaient classées respectivement PEV3 dans 52,4%, PEV2 dans 28, 6% et PEV1 dans 19%. Huit patientes (38%) étaient métastatiques. Seize (76,2%) femmes avaient une négativité aux récepteurs œstrogènes et progestérones. Le carcinome canalaire infiltrant était le plus fréquent (66,6%). Treize (62%) patientes ont recouru au traitement traditionnel rituel. Une chimiothérapie néoadjuvante et adjuvante était systématiquement instituée. Dix-huit (85,7%) patientes étaient opérables et avaient bénéficié d’une mastectomie. Six cas de récidive ont été notés au cours du suivi. La survie à cinq ans était de 42, 9%. Conclusion : L’utilisation systématique de la chimiothérapie neoadjuvante et adjuvante a amélioré le pronostic du CSI.

Introduction: Inflammatory breast cancer (IBC) is relatively common in young Cameroonian women. This paper aims to present the characteristics of the IBC in the Cameroonian environment. Patients and Methods: The paper uses a descriptive, multicentre cross-sectional study with retrospective collection from 1st of January 2010 to 31st of December 2014. All Cameroonian women affected by an IBC diagnosed and histologically confirmed were included in the study. Results: Twenty-one cases of IBC, which represented 3% of all treated mastopathies, was collected in four Church Hospitals. The mean age of the patients was 37.7 years. Fourteen (66.7%) consulted after an interval more than six months. The location of the tumour was unilateral in all of the cases. Eighteen (85.7%) of the patients had clinically positive lymph node status. The median tumour size was 5cm. The patients were classified into PEV3 52.4%, PEV2 28.6% and PEV1 19%, respectively. Eight patients (38%) were metastatic. Sixteen (76.2%) women had negative oestrogen and progesterone receptors. The most common histologic type was invasive ductal carcinoma with 66.6% of cases. Thirteen (62%) patients used traditional ritual treatment. Neo-adjuvant and adjuvant chemotherapy were systematically instituted. Eighteen (85.7%) patients were operable and had undergone mastectomy. Six (33.3%) cases of recurrence were observed during the follow-up. The 5-years survival was 42.9%. Conclusion: Systematic use of neo-adjuvant and adjuvant chemotherapy improved the prognosis of IBC.

Downloads

Download data is not yet available.

Metrics

Metrics Loading ...
Published
2020-12-31
How to Cite
Pierre R, B., Belemlilga G. L. Hermann, Z. C., Ymele F, F., Georges, B., Aristide, B., & Sosso Maurice Aurélien, N. N. (2020). Cancer Du Sein Inflammatoire Chez La Femme Camerounaise. European Scientific Journal, ESJ, 16(36), 285. https://doi.org/10.19044/esj.2020.v16n36p285
Section
ESJ Natural/Life/Medical Sciences