Occupation des Zones à Risques à San-Pedro (Côte D’ivoire): Entre Laxisme des Autorités et Insouciance des Populations

  • Bazoumana Diarrassouba Université Alassane Ouattara, Côte d’Ivoire
  • Atsé Calvin Yapi Université Alassane Ouattara, Côte d’Ivoire
  • Williams Abel Kouadio Université Alassane Ouattara, Côte d’Ivoire
Keywords: Occupation du sol, Côte d’Ivoire, risque naturel, laxisme, insouciance

Abstract

Inscrite dans les Objectifs de Développement Durable, la question de la gouvernance des villes est au cœur de nombreuses préoccupations au niveau mondial. Les défis à la gouvernance sont nombreux et se présentent aussi en termes d’accès au logement. Dans les pays en développement, avoir un logement décent dans une zone moins exposée aux risques naturels est préoccupant. En Côte d’Ivoire, notamment à Abidjan, on enregistre chaque année des glissements de terrain, des éboulements, des inondations entraînant souvent des pertes en vies humaines. San-Pedro, ville située au sud-ouest de la Côte d’Ivoire n’échappe pas à cette réalité. Cette étude vise à analyser les facteurs de l’occupation des zones à risques dans la ville de San-Pedro en vue d’une meilleure planification de l’espace. Pour conduire l’étude, la démarche méthodologique utilisée prend en compte la recherche documentaire, l’interview auprès des gestionnaires du foncier, l’enquête par questionnaire adressée aux chefs de ménage et l’usage des techniques de télédétection pour le traitement des images sentinelles. Les résultats ont relevé que les basfonds occupent 72% de la superficie totale de la ville dont 60% sont bâtis. Ensuite, l’occupation des zones à risques s’explique par les contraintes du milieu physique, le laxisme des pouvoirs publics et l’insouciance des populations, car 51,53% perçoivent le risque très grave contre 14,61% qui ne perçoivent aucun risque. Enfin, l’occupation des zones à risques induit des destructions des habitations, des documents administratifs et des pertes en vies humaines. Les pouvoirs publics devraient désormais déguerpir les populations occupant les zones à risques.

 

The issue of urban governance, which is included in the Sustainable Development Goals, is at the heart of many concerns at the global level. The governance challenges are numerous and arise in terms of access to housing. In developing countries, having a decent home in an area less exposed to natural hazards is a concern. In Côte d'Ivoire, particularly in Abidjan, landslides, rockslides, and floods are recorded yearly, often resulting in loss of life. San-Pedro, a city located southwest of Côte d'Ivoire, is no exception to this reality. This study aims to analyze the factors of the occupation of risk zones in the city of San-Pedro with a view to better spatial planning. The methodological approach used to conduct the study includes documentary research, interviews with land managers, a questionnaire survey addressed to heads of households,s and the use of remote sensing techniques for processing sentinel images. The results showed that the lowlands occupy 72% of the city's total area, 60% of which is built-up. Then, the occupation of risk areas is explained by the constraints of the physical environment, the laxity of the public authorities, and the carelessness of the population, as 51.53% perceive the risk as very serious against 14.61% who perceive no risk. Finally, the occupation of risk zones leads to the destruction of homes, administrative documents, and loss of human life. The public authorities should now evacuate the populations occupying the risk zones.

Downloads

Download data is not yet available.

References

1. Badameli P. A. et Kadouza P., 2020, Vulnérabilités et stratégies des populations face aux inondations dans la région des Savanes au Nord-Togo, Revue Canadienne de Géographie Tropicale RCGT (En ligne) / CJTG (Online) ISSN: 2292-4108, Vol. 7 (2), 8-15, http://laurentian.ca/cjtg
2. Banque Mondiale (2017). Dispositifs de protection contre les inondations fondées sur la nature, principes et recommandations pour la mise en œuvre, la Facilité mondiale pour la prévention des risques de catastrophes et le relèvement (GFDRR), le Programme sur les forêts (PROFOR) de la Banque mondiale, Pays Bas, Ecoshape et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), 32p.
3. Barrau E., Barthel P.-A., Clerc V., Hermelin B., Huybrechts E., Landon A., Viguié V. (2014). Territoires urbains durables et adaptation aux changements climatiques. Revue bibliographique, 26p.
4. D’Ercole R., Thouret J.C., Aste J.P., Dollfus O., Guptapp A. (2015). Croissance urbaine et risques naturels : présentation introductive, Bulletin de l’Association de géographes français, 311-338.
5. Gogbe T., Kouassi N. G., Traoré K. M., Kouadio N. E. (2015). Cartographie des espaces vulnérables aux risques d’inondation. Revue de géographie, d’aménagement régionale de développement des Sud, Vol.1, 19-33.
6. Institut National de la Statistique (2014) RGPH résultats globaux, 26p.
7. Jha K A., Bloch R., Lamond J. (2012). Villes et inondations Guide de gestion intégrée du risque d’inondation en zone urbaine pour le XXIè siècle Résumé à l’intention des décideurs, Banque internationale pour la reconstruction et le développement/ Association internationale de développement de la Banque mondiale, 63p.
8. Marti Z. R, Ras M., Ndiaye L., Carerra L., Diop M., Forge I., Joubran N. Wade C., Diallo H. (2019). Évaluation des pertes, dommages et besoins suite aux inondations de juin 2018 à Abidjan, Banque Mondiale, Union Européenne et Programme des Nations Unies pour le Développement, Rapport réalisé par le Gouvernement de Côte d’Ivoire, Abidjan, 216p.
9. Mbevo F. P. (2018). Vulnérabilité et adaptation des populations de Cap Cameroun aux risques naturels, Préoccupations, vulnérabilité et risques environnementaux, 583-611
10. Ovono M. Z. et Pottier P. (2019). Le risque inondation dans les petits bassins versants côtiers urbains de Libreville (Gabon) : exemple d'Ogombié et d'Indongui, les Cahiers Nantais, géographies d’ailleurs, 29-51
11. N'guessan Bi V.H., Saley B. Wade S. Djagoua E. V., Kouame F., Affian K. (2014). Cartographie du risque d’inondation par une approche couplée de la télédétection et des systѐmes d’informations géographiques (SIG) dans le département de Sinfra (Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire), European Scientific Journal, January 2014 Edition vol.10, No.2 ISSN: 1857 – 7881 (Print) e - ISSN 1857- 7431, 170-191
12. Ouattara K. (2018). Dynamique urbaine et anthropisation des zones à risques dans la ville montagneuse de Man, Mémoire de master, Université Alassane Ouattara, Bouaké, 161p.
13. Ouoba P., Yameogo T. I.J. (2019), Potentiel Écotouristique des Ressources Végétales de la Réserve Naturelle de Niangoloko, Sud-ouest du Burkina Faso, European Scientific Journal, March 2019,édition,Vol.15,n°9.555-575.http://dx.doi.org/10.19044/esj.2019.v15n9p555
14. Saley M. B., Kouamé K. F., Penven M. J., Bièmi J., Kouadio H. (2005). Cartographie des zones à risque d’inondation dans la région semi-montagneuse à l’ouest de la Côte d’Ivoire : apport des MNA et de de l’imagerie satellitaire, Contemporary publishing international, Vol.5 : pp.53-85.
15. Saley M. B., Vami H. N. B., Wade S., Djagoua E. V., Kouamé F., Kouadio A. (2014). Cartographie du risque d’inondation par une approche couplée de la télédétection et des Systèmes d’Information Géographiques (SIG) dans le département de Sinfra (centre-ouest de la Côte d’Ivoire), European Scientific Journal, Vol.10 , 170-191. https://eujournal.org › esj › article › view
16. Sène A., Adama M. A., Kane A., Diallo M., (2018). L’assèchement des lacs littoraux de la grande côte du Sénégal : mythe ou réalité ? Cas des lacs Thiourour Warouwaye et Wouye de la banlieue de Dakar, Journal of Animal &Plant Sciences, 2018. Vol.35, Issue 2; ISSN 2071-7024, 5623-5638, http://www.m.elewa.org/JAPS
17. Tanguy M. (2012). Cartographie du risque d’inondation en milieu urbain adaptée à la gestion de crise, analyse préliminaire, Québec, Institut national de la recherche scientifique Centre Eau Terre Environnement, Rapport de recherche R1395, 93p.
18. Tchokomakwa E. R., Dzalla Ngangue G. C., (2022). Analyse des déterminants du risque d’inondation sur le bassin versant du « grand cours » à Kekem (Hautnkam, Cameroun), Revue Espace Géographique et Société Marocaine n°56, janvier, 161-177.
19. Wallez L., (2010). Inondations dans les villes d’Afrique de l’ouest : diagnostic et éléments de renforcement des capacités d’adaptation dans le grand Cotonou, Essai présenté au Centre Universitaire de Formation en Environnement de l’Université de Sherbrooke en vue de l’obtention du double diplôme de maîtrise en environnement et
du master en Ingénierie et Management de l’Environnement et du Développement
Durable de l’Université de Technologie de Troyes, 78p.
20. Werren G., Lasri M. (2014). Cartographie du danger d’inondation, Guide pratique pour l’application de la méthode Suisse au Maroc, 26p.
21. Zogning Moffo M. O. (2017). Contribution des systèmes d’information géographique pour la cartographie des zones à risques d’inondation à Yaoundé : application au bassin versant du Mfoundi, Mémoire de master de spécialisation en gestion des risques et des catastrophes, Université de Yaoundé I, 58p.
Published
2022-08-31
How to Cite
Diarrassouba, B., Yapi, A. C., & Kouadio, W. A. (2022). Occupation des Zones à Risques à San-Pedro (Côte D’ivoire): Entre Laxisme des Autorités et Insouciance des Populations. European Scientific Journal, ESJ, 18(26), 46. https://doi.org/10.19044/esj.2022.v18n26p46
Section
ESJ Humanities