Loisirs Urbains: Essor des Salles de Cinéma à Bamako au Mali de 1960 à 2022

  • Moussa dit Martin Tessougue DER de Géographie, Laboratoire Hommes Peuplements Environnement, Faculté d’Histoire et de Géographie FHG ; Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako USSGB République du Mali
Keywords: Loisirs urbains, salles de cinéma, abandon, animations touristiques, Bamako

Abstract

« Le thème des loisirs urbains et péri-urbains est classique dans beaucoup de pays ; les études sont nombreuses à ce sujet et souvent pluridisciplinaires. » (B. Barbier, 1983, p. 591). Les loisirs sont certes anciens et multiformes en milieu urbain. Les liens entre le cinéma, le tourisme et l’urbanisation sont bien évidents. L’urbanisation africaine est antérieure à la colonisation européenne. Néanmoins, ce sont les activités commerciales, industrielles, administratives et récréatives de la colonisation européenne qui ont favorisé, l’expansion de plusieurs villes en Afrique. La colonisation a aussi équipé, les villes africaines en salles de cinéma. Avec la méthodologie de recherches bibliographiques et des enquêtes qualitatives de terrain, il a été dénombré 57 salles de cinéma à Bamako dont 3 fonctionnelles pour le grand public en 2022. La question est : comment revigorer les loisirs cinématographiques, en abandon depuis environ 3 décennies, à Bamako, la principale ville du Mali ?L’objectif est de comprendre les motifs du désintérêt de la fréquentation des salles de cinéma à Bamako depuis environ 3 décennies.L’hypothèse est que dans l’animation touristique de Bamako, les salles de cinéma ne sont pas du tout importantes actuellement.

 

"The theme of urban and peri-urban recreation is classic in many countries; studies are numerous on this subject and often multidisciplinary." (B. Barbier, 1983, p. 591). Leisure activities are certainly old and multiform in urban areas. The links between cinema, tourism and urbanization are quite obvious. African urbanization predates European colonization. Nevertheless, it is the commercial, industrial, administrative and recreational activities of the European colonization which favored the expansion of several cities in Africa. Colonization also equipped African cities with movie theaters.
With the methodology of bibliographic research and qualitative field surveys, 57 movie theaters were counted in Bamako, of which 3 were functional for the general public in 2022.  The question is: how to reinvigorate cinematic leisure activities, which have been abandoned for about 3 decades, in Bamako, the main city of Mali? The objective is to understand the reasons for the lack of interest in cinema attendance in Bamako for about 3 decades. The hypothesis is that in the tourist animation of Bamako, movie theaters are not at all important at present.

Downloads

Download data is not yet available.

References

1. ASSOGBA Arcade, 2020, « Bénin, l’Etat et le cinéma au Bénin. Trajectoire d’un interventionnisme entre contexte monopolistique et libéral », in Etats et cinéma en Afriques francophones. Pourquoi un désert cinématographique ? coordonné par Claude FOREST, Editions Harmattan, Paris, p. 141-157.
2. BACHY Victor, 1983, Le cinéma au Mali, OCIC/L’Harmattan, Bruxelles, Belgique,88 p.
3. BAGAYOKO Sidy Lamine,2021, « Les films de Boubacar Sidibé comme vecteurs de paix », in Les cahiers de l’ACAREF Vol. 3/N°7 – octobre 2021 TOME 1 Sous la direction de Christian TREMBLAY & Koffi Ganyo AGBEFLE, ISBN: 9782953729962, p. 140-151.
4. BARBIER Bernard, 1983, « La géographie des loisirs urbains et péri-urbains », in: Norois, n°120, Octobre-Décembre 1983. pp. 591-596; doi : https://doi.org/10.3406/noroi.1983.4158, https://www.persee.fr/doc/noroi_0029182x_1983_num_120_1_4158, Fichier pdf généré le 10/11/2019.
5. BLIN Éric, 2005, « Les cinémas dans l’espace urbain, un siècle de mutations », Presses universitaires François-Rabelais, 2005, p. 271-283, Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540
6. CORBIN Alain, 2000, TEMPS DES LOISIRS, ESPACES DE LA VILLE, in Société française d'histoire urbaine | « Histoire urbaine » ISSN 1628-0482 DOI10.3917/rhu.001.0163, 2000/1 n° 1 | pages 163 à 168
7. https://www.cairn.info/revue-histoire-urbaine-2000-1-page-163.htm
8. DAKOURE Evariste, 2020, « Le Burkina Faso Analyse des mécanismes d’appui de l’Etat burkinabè à la filière cinéma : approche historique », in in Etats et cinéma en Afriques francophones. Pourquoi un désert cinématographique ? coordonné par Claude FOREST, Editions Harmattan, Paris, p. 255-285.
9. DAGENAIS Michèle, 2005, « Définir les loisirs publics en milieu urbain ; un enjeu moral et identitaire (Montréal et Toronto 1900-1940) », Université de Montréal, Département d’histoire © Presses universitaires François-Rabelais, 2005, p. 385 – 396, Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540
10. Direction Nationale de l’Industrie, 2017, L’industrie malienne en chiffres, Ministère du Développement Industriel de la République du Mali, Bamako, 38 p.
11. Direction Régionale du Plan et de la Statistique de Koulikoro, 1986, Annuaire statistique de Koulikoro, Année 1985, Ministère du Plan, République du Mali, 105 p.
12. FOREST Claude, 2019, Les salles de cinéma en Afrique sud saharienne francophone (1926-1980), Editions l’Harmattan, Paris, 300 p.
13. FOREST Claude, 2018, Production et financement du cinéma en Afrique sud saharienne francophone (1960-2018), Editions l’Harmattan, Paris, 308 p.
14. GO Othniel, 2020, « La Côte d’Ivoire Etat et pratique cinématographique en Côte d’Ivoire : de l’institutionnalisation à la démocratisation d’une activité en expansion », in Etats et cinéma en Afriques francophones. Pourquoi un désert cinématographique ? coordonné par Claude FOREST, Editions Harmattan, Paris, p. 287-300.
15. GOERG Odile, 2020, « La Guinée De grandes ambitions, des espoirs déçus : du dirigisme créatif au libéralisme (année 1950-2000) » in Etats et cinéma en Afriques francophones. Pourquoi un désert cinématographique ? coordonné par Claude FOREST, Editions Harmattan, Paris, p. 85-108.
16. GRAVARI - BARBAS Maria, 2006, La ville à l’ère de la globalisation des loisirs, ESPACES 2 3 4 • FÉVRIER 2006, p. 48-56.
17. GUISSE Amadou Malick, 2010, Bamako des origines à 1940, 112 p.
18. KIFOUANI Delphe, 2020, « Le Sénégal Du FOSIC au FOPICA. Approche sémiocontextuelle des politiques publiques de cinéma au Sénégal », in Etats et cinéma en Afriques francophones. Pourquoi un désert cinématographique ? coordonné par Claude FOREST, Editions Harmattan, Paris, p. 271-285.
19. KONARE Alpha Oumar, BA KONARE Adame, 2019, Les grandes dates du Mali, Des origines à la fin de la IIe République, 2ème Edition, Cauris Livres, Bamako, Mali, 480 p.
20. LAFFONT, GEORGES-HENRY & PRIGENT, Lionel,2011, « Paris transformé en décor urbain : les liaisons dangereuses entre tourisme et cinéma », in Téoros, 30(1), p. 108–118, https://doi.org/10.7202/1012114ar
21. LOI N°98-037/ du 20 juillet 1998, Régissant l’Industrie Cinématographique, 15 p.
22. LOI N°88-51/AN-RM du 27 Février 1998, Portant dissolution de l’Office Cinématographique du Mali, 1 p.
23. LOI N°79-4/AN-RM du 29 novembre 1979, portant création du Centre National de Production Cinématographique CNPC.
24. LOI N°05-029 du 6 juin 2005, portant création du Centre National Cinématographique du Mali CNCM.
25. PHILIPPE Sébastien, 2009, Une histoire de Bamako, Grandvaux, 276 p.
26. REPUBLIQUE DU MALI, 2017, Annuaire Statistique du District de Bamako 2014, Bamako, Direction Régionale de la Planification, de la Statistique et de l’Informatique, de l’Aménagement du Territoire et de la Population du District de Bamako (DRPSIAP/DB).
27. RÉPUBLIQUE DU MALI, 2013, 4ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat, 2009, Résultats définitifs, Répertoire des villages, INSTAT, Bamako, 318 p.
28. RÉPUBLIQUE DU MALI, Sd, Répertoire des villages, Recensement Général de la Population et de l’Habitat, 1998, Résultats définitifs, BCR, Bamako, 171 p.
29. RÉPUBLIQUE DU MALI, 1990, Recensement Général de la Population et de l’Habitat, 1987, Résultats définitifs, Répertoire de village, DNSI, Bamako, 468 p.
30. RÉPUBLIQUE DU MALI, Sd, Recensement Général de la Population, Décembre 1976, Résultats définitifs, Volume I, BCR, Bamako, 435 p.
31. RÉPUBLIQUE DU MALI, 1962, Journal Officiel N° 127 du 1er Octobre 1962, imprimerie officielle Koulouba, p. 671-706.
32. TESSOUGUE Moussa dit Martin, 2020, « Croissances, structures de la population et poids démographiques des communes de la ville de Bamako (1960 – 2009) », in REPERES Revue scientifique de l’Université Alassane Ouattara Philosophie et Sciences Humaines, Vol. 1, n°1, 2020, p. 245-284.
33. UNESCO, 2021, L’industrie du film en Afrique Tendances, défis et opportunités de croissance, 275 p.
34. URRY John, 1994, « Cultural change and contemporary tourism », Leisure Studies 13, 1994, p. 223-228.
35. VINCENSINI Anne, 1993, « Les structures du cinéma en Afrique noire francophone », in NETCOM : Réseaux, communication et territoires / Networks and Communication Studies, vol. 7 n°1, avril 1993. pp. 210-225; doi : https://doi.org/10.3406/netco.1993.1168 https://www.persee.fr/doc/netco_0987-6014_1993_num_7_1_1168
36. https://www.herodote.net/28_decembre_1895p, consulté, le 18 Juillet 2022
37. https://niarela.net
Published
2022-11-08
How to Cite
Tessougue, M. dit M. (2022). Loisirs Urbains: Essor des Salles de Cinéma à Bamako au Mali de 1960 à 2022. European Scientific Journal, ESJ, 11, 35. Retrieved from https://eujournal.org/index.php/esj/article/view/16090
Section
ESI Preprints